guérir autrement - EMDR

Publié le 20 Avril 2016

Pour ceux qui ne connaissent pas cette technique, voici une vidéo où l'EMDR est expliqué concrètement. On voit le mouvement des yeux pendant que la patiente revit le traumatisme car effectivement il est impératif de revivre l'évènement pour que le trauma puisse remonter à la surface et ensuite être évacué par un gros soupir. Sans soupir pas d'évacuation possible de la tension qui s'accumule selon le terme "avoir les boules" et souvent bien plus que cela.

L'exercice est à faire et à refaire tant qu'en sondant notre intériorité, on constate qu'il en reste encore un peu.

Sinon dès le premier gros soupir lâché, on ressent une paix intérieure incroyable et on sent même l'endroit où était logé l'énergie bloquée.

Pour colmater cet endroit, j'ai trouvé que de refaire le mouvement des yeux de manière très très lente en se disant des mots positifs, gentils et constructifs sur soi contribue à restaurer cet emplacement et l'inonde d'une énergie bienfaitrice.

Personnellement, je l'ai appliquée seule vers 2008, en m'assurant de ne pas être dérangée, et en général dans le fond de mon lit et j'ai adapté cette technique sans problème car en fait il faut bouger que les yeux et non la tête et faire ce mouvement jusqu'à libération de l'énergie bloquée par le soupir qui va évacuer tout cela..

Aujourd'hui, en lisant Castaneda, je redécouvre cette technique dans l'enseignement de Jean Matus quand il parle de la "récapitulation" (cf article publié dans ce blog placé à la fin de cette publication)

Rédigé par Agnès

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article