10 signes que notre ego nous contrôle

Publié le 2 Mars 2017

En fait, vous pensez que la voix dans votre tête, celle qui pense, écrit et commente est vous ? 

Tout l'enseignement de Castaneda, si vous en êtes des lecteurs, vous dit le contraire. Vous n'êtes pas la voix dans votre tête qui vous dit quoi pens
er, quoi faire et quoi dire, qui vous dit de défendre votre point de vue, votre territoire et vos intérêts au prix même de votre vie. L'ego est prêt à vous sacrifier pour justifier qu'il a raison. 

Votre personnalité, le culte de vous même, est fabriquée de toute pièce par le conditionnement de ceux qui avaient autorité sur vous. Et vous avez repris à votre compte ces voix que vous entendiez portant des jugements sur vous. 

Comment se débarrasser de l'ego ? Mais à votre avis, que sont les accords toltèques sinon la voie royale pour mettre en pratique en appliquant la discipline.

Ben oui, il faut travailler et c'est bien la nonchalance et l'apitoiement sur soi-même qui auront gain de cause. 

-quand vous cherchez à avoir raison, c'est l'ego qui vous éperonne
-quand vous vous racontez des histoires dans votre tête vous faites monter la mayonnaise
-quand vous vous sentez attaqué, l'ego se sent en danger et réagit
-quand vous êtes susceptible, l'ego vous écorche de l'intérieur
-quand nous jugeons les autres ou nous-même (1er accord toltèque)
-quand nous nous comparons en bien ou en mal
-quand nous sommes tj en colère et que nous entretenons le feu de notre vengeance....
-le passé ou l'avenir qui nous ramène en arrière ou nous effraye qui nous empêche d'être dans le moment présent
-quand nous nous sentons petits, tristes, nerveux..nous nous coupons de nos énergies

Bref, l'ego est un programme implanté en chacun de nous....Effectivement, nous avons tous un ego en nous, mais il n'est pas nous. Et cela fait toute la différence. Quand on sait cela, quand on sait comment il réagit, comment il se comporte, cela nous permet de ne plus se faire leurrer. Cela nous donne un moment d'arrêt...Ce moment d'arrêt dont parle don Juan :qui permet de réévaluer les situations et reconsidérer les attitudes afin de ne plus être prisonnier de l'ego et de nos petites réactions mesquines et nombrilistes

Il m’avait expliqué que détachement ne signifie pas automatiquement sagesse, mais que c’était néanmoins un avantage, parce qu’il permettait au guerrier de prendre un instant d’arrêt pour réévaluer des situations et reconsidérer des attitudes.
Ensuite, pour pouvoir utiliser de façon logique et correcte cet instant accordé de surcroît, il fallait, disait-il, que le guerrier combatte sans relâche toute sa vie.
158 
Le don de l’Aigle

 

Don Juan parlait des fourmis qui trayaient les pucerons afin de se nourrir de leur miellat, mais donnait aussi l'exemple du poulailler. Nous savons tous ce qu'est l'élevage en batterie et les conditions immondes dans lesquelles vivent ces animaux. Vous avez là, matérialisé pratiquement sous nos yeux, la même chose pour les humains, mais là, la nourriture est vibratoire. Pourquoi voulez-vous que cela soit autrement ? Croyez-vous que les humains sont mieux que les animaux et que ce que l'on fait aux animaux on ne peut pas le faire à l'homme ? quand j'écris "ON" je pense à tout ceux qui nous gouvernent mais aussi à ceux qui nous manipulent, cachés dans l'ombre et qui ont besoin de nous pour leur apport en énergie à tout niveau....

Alors tant que vous croirez que la voix dans votre tête est "votre voix", que ce que vous pensez est "votre pensée", ou que l'ego n'est pas si malin, non seulement vous êtes insouciant mais vous êtes la proie rêvée

."La confiance en soi du guerrier n'est pas celle de l'homme ordinaire. Ce dernier cherche à se conforter dans les yeux des passants et appelle cela la confiance en soi. Le guerrier cherche l'impeccabilité à ses propres yeux et appelle cela l'humilité. L'homme ordinaire s'accroche à ses semblables, tandis que le guerrier ne vit que pour l'infini.' Carlos Castaneda, La Roue du temps

Rédigé par Agnès

Repost 0
Commenter cet article