le bonheur c'est d'être libre, libre même de nos pensées

Publié le 16 Mai 2017

le bonheur c'est d'être libre, libre même de nos pensées

Quand il est écrit : "le bonheur c'est d'être libre, libre de la plus belle des libertés, celle de la pensée" je sens qu'il voulait exprimer par là que ne pas avoir de "pensée" est la plus belle des libertés.

Si on lit ceci à la lumière de Castaneda, on ne peut y voir que la liberté quelque soit ce qui nous arrive, changer son "regard" et faire comme DJ quand il a perdu son fils.

Faire taire le mental qui est la source de nos pensées est la plus belle des victoires car elle mène à la liberté


Oui, c'est vachement dur de rester heureux quand les copains se font massacrer, mais cela ramène aux émotions, tant positive que négative, qui sont le pain favori des flyers. Cela n'empêche pas la tristesse et le témoignage de DJ au départ de son fils est suffisamment poignant pour comprendre qu'il n'était pas "froid ni indifférent ni insensible mais qu'il avait aussi de la peine"..Juste qu'il a préféré voir cela autrement

Rédigé par Agnès

Repost 0
Commenter cet article