Le point d'assemblage - page 164 - le feu du dedans

Publié le 31 Mai 2017

C’est alors qu’il amorça son explication.

Il esquissa brièvement les vérités relatives à la conscience dont il avait déjà parlé.

Il répéta qu’il n’y a pas de monde objectif mais seulement un univers formé de champs d’énergie que les voyants appellent les émanations de l’Aigle; que les êtres humains sont faits des émanations de l’Aigle et sont par essence des bulles d’énergie luminescente ; que chacun de nous est enveloppé dans un cocon qui contient une petite partie de ces émanations ; que l’on accède à la conscience grâce à la pression constante que les émanations extérieures à notre cocon, appelées émanations en liberté, exercent sur celles qui se trouvent à l’intérieur de notre cocon que la Conscience engendre la perception, ce qui se produit quand les émanations intérieures à notre cocon s’alignent avec les émanations en liberté qui leur correspondent.

“ La vérité qui vient ensuite est que la percep-
tion se réalise parce qu’il y a en chacun de nous
un agent appelé le point d’assemblage qui sélec-
tionne les émanations intérieures et extérieures
pour l’alignement.

L’alignement particulier que
nous percevons comme étant le monde résulte de
l’endroit spécifique où se situe notre point d’as-
semblage dans notre cocon. ”

Il répéta cela plusieurs fois, me laissant le temps
de comprendre. Puis il déclara que j’avais besoin
d’énergie pour corroborer les vérités relatives à la
conscience.

“ Je t’ai dit, poursuivit-il, que le fait de traiter
avec les petits tyrans aide les voyants à réussir une
manœuvre subtile : cette manœuvre consiste à
déplacer leur point d’assemblage. ”

Il dit qu’en ce qui me concernait, le fait d’avoir
perçu un allié signifiait que j’avais déplacé mon
point d’assemblage de sa position habituelle.

En d’autres termes la lueur de ma conscience avait
franchi un certain seuil, effaçant en même temps
ma peur. Et tout cela était arrivé parce que j’avais
suffisamment d’excédent d’énergie

Rédigé par Agnès

Repost 0
Commenter cet article