le secret des ombres de la nuit

Publié le 7 Mai 2017

C'est en 2000 qu'est publié à titre posthume " le Voyage définitif" de l'anthropologue Carlos Castanéda. Il y raconte comment l'espèce humaine vit sous le joug d'entités prédatrices désincarnées qui l'empêchent d'atteindre la plénitude de ses moyens. Il raconte également comment les débusquer et s'en protéger. 

Voici un des passages les plus révélateurs du livre.En fin d'article, comme promis, j'exposerais une méthode simple pour mettre en évidence ce parasitisme.

Extrait du "voyage définitif " de Carlos Castaneda :

Don Juan explique à Castaneda comment les visualiser à la tombée de la nuit car c'est selon lui le meilleur moment de la journée pour les observer.  Cette méthode constitue donc une première approche.  Mais, on peut encore faire mieux en observant directement et en pleine journée un phénomène assez similaire.

Voici comment procéder : 

Par un après midi ensoleillé entre 15 et 17 heures, asseyez vous dans un endroit avec des passants (parc, jardin, place publique, etc...) et essayez d'en avoir une vue d'ensemble telle que celle ci :

 

VOIR PHOTO dans lien

 

Comme expliqué auparavant, il ne faut pas concentrer son regard sur un point précis de la scène mais essayer de l'appréhender dans son ensemble.

Si vous suivez les instructions à la lettre, vous pourrez alors distinguer une sorte de cône d'ombre flotter juste au dessus de la tête de chaque personne.

Cette ombre translucide qui semble constituée de vapeurs de fumée n'est autre que la part d'esprit démoniaque que ces Djinns ont implanté dans le corps de chaque humain.  
Cette observation est donc conforme aux explication que le shaman a prodigué à Castaneda : ces entités ont donc bel et bien légué leur esprit aux humains afin de mieux les influencer.

 

Rédigé par Agnès

Repost 0
Commenter cet article