Page 49 - l'Art de rêver" - le corps d'énergie

Publié le 23 Juin 2017

« Je vais répéter ce que tu dois faire dans tes
rêves afin de franchir la première porte de rêver.
En premier lieu, tu dois fixer ton regard sur une
chose, peu importe laquelle, que tu choisis pour en
faire un point de départ. Puis tu dois glisser ton
regard vers d’autres éléments et les observer par
de brefs coups d’oeil. Concentre ton regard sur le
plus d’éléments possible. Souviens toi que si tu
jettes de brefs coups d’œil, les images demeureront
stables. Puis reviens vers le point de départ.
– Que signifie franchir la première porte de
rêver ?
– Nous atteignons la première porte de rêver en
prenant conscience de nous endormir ou en ayant,
comme cela t’est arrivé, un phénoménal vrai rêve.
Une fois la porte atteinte, nous devons la franchir
en devenant capables de soutenir la vue de n’im 
porte quel élément de nos rêves.
– J’arrive presque à fixer mon regard sur les élé 
ments de mes rêves, mais ils s’évanouissent trop
rapidement.
– C’est précisément ce que je tente de t’expli 
quer. Pour déjouer le caractère évanescent des
rêves, les sorciers ont élaboré l’usage d’un élément
comme point de départ. Chaque fois que tu l’isoles
et le regardes, tu prends un à coup d’énergie ; alors
au début n’observe pas trop de choses dans tes
rêves. Quatre éléments suffisent. Plus tard, tu
pourras élargir ce champ jusqu’à couvrir tout ce
que tu désires, mais aussitôt que les images bou 
gent et que tu sens que tu perds le contrôle,
reviens sur ton élément point de départ et
recommence tout à zéro.
– Don Juan, pensez vous que j’aie vraiment
atteint la première porte de rêver ?
– Tu l’as fait, et c’est déjà beaucoup. En allant
de l’avant, tu vas découvrir combien il est devenu
facile de rêver. »
Je pensais que don Juan exagérait ou bien qu’il
voulait m’encourager. Mais il m’assura que j’avais
le niveau adéquat.
« La chose la plus stupéfiante qui surprend les
rêveurs, ajouta t il, est qu’en atteignant la pre 
mière porte, ils atteignent aussi le corps d’énergie.
– En quoi consiste exactement ce corps d’éner 
gie ?
– C’est la contrepartie du corps physique. Une
configuration fantomatique faite de pure énergie.
– Mais le corps physique n’est il pas fait d’éner 
gie ?

– Bien sûr. La différence est que le corps
d’énergie a seulement une apparence et pas de
masse. Puisqu’il est pure énergie, il peut accomplir
des actes bien au delà des possibilités du corps
physique.
– Quoi par exemple, don Juan ?
– Se transporter en un éclair aux confins de
l’univers. Rêver est l’art de maîtriser le corps
d’énergie, de le rendre flexible et cohérent en
l’exerçant graduellement.
« Par l’acte de rêver, nous condensons le corps
d’énergie jusqu’à ce qu’il devienne un ensemble
capable de percevoir. Sa perception, bien qu’affec 
tée par notre façon normale de percevoir le monde
de tous les jours, est une. perception indépendante.
Elle a son propre milieu.
– Quel est ce milieu, don Juan ?
– L’énergie. Le corps d’énergie traite avec
l’énergie en termes d’énergie. Il existe trois façons
par lesquelles il traite avec l’énergie au cours de
l’acte de rêver : il peut percevoir l’énergie qui
s’écoule, ou il peut se servir de l’énergie pour se
propulser telle une fusée dans des espaces inatten 
dus, ou il peut percevoir comme nous percevons
ordinairement le monde.

Rédigé par Agnès

Repost 0
Commenter cet article