page 86 - le voyage définitif - l'intention de l'infini

Publié le 30 Juillet 2017

"Raconte toi l'histoire de Jorge Campos, encore et encore, me dit Don Juan. Tu y trouveras une richesse infinie. Chacun de ses détails est comme une précision notée sur une carte.

Dès que nous passons un certain seuil, le propre de l'infini est de nous présenter un reflet de nous-mêmes".
........
"Lucas Coronado est un autre de tes reflets, me dit Don Juan. Ne trouves-tu pas étrange qu'il soit un artiste extrêmement sensible, un sculpteur en quête d'un mécène, comme toi à une époque, quand tu cherchais une femme passionnée d'art qui aurait pu t'épauler sur le plan financier ?"
...
Jorge Campos et Lucas Coronado sont les deux extrémités d'un même axe. Tu as en toi ces deux personnages, d'un côté un être mercantile, cynique et impitoyable qui ne pense qu'à lui - horrible mais indestructible ; et de l'autre un artiste hypersensible et tourmenté, qu'une certaine faiblesse rend vulnérable.

C'est ce qu'aurait dû refléter ta vie, si une autre possibilité n'était pas apparue lorsque tu as passé le seuil de l'infini. Tu t'es mis à ma recherche, tu m'as trouvé et c'est ainsi que tu l'as franchi.

L'intention de l'Infini m'avait dit de chercher quelqu'un comme toi, et quand je t'ai trouvé, j'ai fait de même.

Rédigé par Agnès

Repost 0
Commenter cet article