page 51 - rencontre avec le nagual - LES MAÎTRES NE MANQUENT PAS

Publié le 6 Août 2017

A une autre occasion, je pus lui demander : « Carlos, qu’est-ce qui détermine qu’un homme ordinaire puisse avoir accès à la connaissance des sorciers ? « « L’intention-me répondit-il-. L’intention qu’un homme peut avoir à offrir à l’Esprit, intention que celui-ci acceptera, en plaçant sur son chemin des moyens pour évoluer.

En d’autres temps, le seul moyen disponible était d’être signalé directement à un nagual.

Aujourd’hui, l’homme ordinaire a la possibilité de s’orienter au travers des publications. «Pour avoir l’intention d’accéder au monde des sorciers, il faut y être préparé.

Une rencontre imprévue avec le Pouvoir ne conduira à rien, sauf à un choc brutal pour le chercheur, qui alors jurera par tous les dieux que la sorcellerie est l’œuvre du diable, ce qui bien sûr est pure fausseté.

« Cependant, une préparation mal conduite, qui fomente l’importance personnelle au lieu d’augmenter l’étonnement et le désir d’apprendre, se convertit en un capharnaüm presque complet pour l’apprenti.

Lorsqu’il vient au nagual, saturé de croyances sur à peu près tout, il n’y a pour lui plus aucune chance d’aller de l’avant. « C’est donc pour cela que l’impératif suivant pour mettre le pied sur le chemin de la connaissance est la plus profonde honnêteté. Il faut vider le port pour que puisse parvenir le navire en reconnaissant qu’au fond, nous ne savons rien. Une fois que l’on parvient à ce degré de préparation, ce n’est plus qu’une question de chance.

L’Esprit détermine qui sera élu et qui ne le sera pas. « La réponse de l’Esprit est insondable. Elle survient de la façon la plus imprévisible, et en des termes presque incompréhensibles pour la raison.

Tout ce que nous pouvons faire est d’être attentifs aux signes, en nous mettant délibérément sur le chemin. Quand l’intention de l’homme scelle une alliance avec l’Esprit, il est inévitable que le maître apparaisse. « Je lui demandai si le nagual pouvait être considéré comme un maître du style des instructeurs orientaux.

C’est avec emphase qu’il me répondit ceci : « Non ! Il n’y a pas de comparaison, pour une raison très simple : un nagual ne choisit jamais ses apprentis. C’est l’esprit qui détermine, au travers d’augures, qui peut ou ne peut pas faire partie d’une lignée. « Un vrai maître est un guerrier impeccable qui a perdu la forme humaine et qui entretient un lien très clair avec l’abstrait. C’est pourquoi il n’accepte pas de volontaires. « Les systèmes d’enseignement basés sur le désir spontané du chercheur ne conduisent pas loin, parce qu’ils ne sont pas orientés vers la réalisation, mais plutôt vers les intérêts de l’ego. Tout ce que font les suiveurs, c’est imiter et cela ne les conduit à rien. C’est pour cela qu’il n’y a pas besoin de maîtres.

«Après des années d’apprentissage, j’ai acquis la conviction que l’unique chose dont a besoin un chercheur est l’opportunité d’être conscient de ses possibilités et un engagement à mort avec son but. « Je fis observer que ses affirmations étaient en contradiction avec ses rapports répétés sur le fait que sans Don Juan, il n’aurait rien réussi. Il répliqua

: « Les sorciers établissent une différence entre les concepts de « guide spirituel « et de « maître nagual «. L’un est un individu qui s’est professionnalisé à diriger des troupeaux et l’autre est un guerrier impeccable qui sait que son affaire se réduit à servir de lien avec l’Esprit. Le premier te dira ce que tu veux entendre et te donnera les miracles que tu veux voir, parce que tu l’intéresses comme acolyte ; tandis que l’autre sera guidé par les ordres d’un Pouvoir impersonnel.

Son aide n’est aucunement altruiste, mais uniquement un moyen de payer un vieux tribut à l’esprit de l’homme. « Le nagual n’est pas une personne bénévole ; il ne vient pas pour nous être agréable mais pour nous réveiller, et il le fait à coups de bâton s’il le faut, parce qu’il n’a aucune compassion. Quand il intervient dans la vie de ses apprentis, il peut produire une condition d’agitation telle , que leur énergie latente est réactivée. «

Rédigé par Agnès

Repost 0
Commenter cet article