rencontre avec le nagual

Publié le 2 Août 2017

« C’est comme si nous étions nés avec une certaine quantité d’argent en

banque, certains un million, d’autres un peu moins et d’autres un peu plus.

Peu importe la différence, en général, la quantité est suffisante pour

pouvoir nous aider à mener une vie digne jusqu’à la fin. Cependant, par

manque d’une culture de gestion énergétique, la majeure partie des gens

dépense insensément ce patrimoine dès le départ et lorsqu’ils meurent, ils

sont dans un état des plus pitoyables.

« Toutefois, certains apprennent à économiser l’énergie et à multiplier

leurs bénéfices. Ils meurent aussi, mais avec un plus grand capital. Cela

les conduit bien plus loin.

« La différence entre mourir avec tous ses acquis, comme un guerrier plein

de pouvoir et mourir pelé comme un vieux chien de rue, est le fruit de

comment nous traitons notre énergie. «

Rédigé par Agnès

Repost 0
Commenter cet article