Cinq mondes possibles

Publié le 16 Octobre 2019

Si la route que vous suivez ne vous apporte que soucis, chagrin, fatigue ou maladie, ne vous y obstinez pas à tenter de saisir l’insaisissable. Acceptons nos limites, ce qui est d’autant plus facile qu’elles sont en train de reculer vitesse grand V. A demain les miracles, à tantôt l’absolu.

Rédigé par Agnès

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :