Credo Mutwa - Chaman Zoulou

Publié le 18 Décembre 2019

sur bien des points, Mutwa pense comme DJ et ces Mantindanes semblent être les volatores décrits dans les livres de CC

"Mutwa considère le monde comme un endroit mystérieux et effrayant, contrôlé par des forces étrangères qui possèdent bien plus de connaissances que l’humanité et sont intellectuellement et technologiquement supérieures. Certains de ces êtres, dit-il, sont sages, bienveillants et souhaitent nous aider. Mais on ne peut pas en dire autant des mantindanes , qui sont tout aussi égoïstes et avides de pouvoir que les humains. Ils préservent l’humanité, dit-il, afin de protéger leurs propres intérêts, car ils sont « obsédés par la préservation de soi… Ce désir de jouer Dieu sur les êtres inférieurs est en nous et en eux. Dans tout le cosmos, le vice est le même. »

Certains de ces êtres, dit Mutwa, ont influencé secrètement et profondément toutes les cultures et civilisations humaines depuis des millénaires. Ils ont aidé notre évolution et nous ont aidés à survivre en nous fournissant des connaissances – sur la science, l’agriculture, la médecine, etc.

« Dans toute l’Afrique, on nous dit que ces êtres mystérieux ont enseigné beaucoup de choses aux êtres humains », écrit Mutwa. « Ils ont enseigné aux êtres humains comment avoir des lois, une connaissance de la phytothérapie, une connaissance des arts et une connaissance des mystères de la création et du cosmos dans son ensemble. »

 

Certains d’entre eux – le mantindane en particulier – font « partie de la Terre » et ne doivent pas être considérés comme étrangers.

« Nous et le mantindane sommes une seule et même race stupide », explique Mutwa. « même si ces créatures sont des extraterrestres, ce sont nos futurs descendants. J’en suis sûr. » De tous les différents types d’êtres étrangers qui ont été en contact avec l’humanité, le mantindane est apparemment le plus important pour les Africains, qui les craignent beaucoup. Mutwa a décrit ces entités à Mack comme gênantes et «parasitaires», affirmant qu’elles « inculquent la superstition, sèment la discorde et peuvent même provoquer des maladies ».

Rédigé par Agnès

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :