le jaguar des montagnes

Publié le 20 Juillet 2020

don Juan m’avait
demandé si j’avais été offensé par l’assaut du grand
félin. Je lui avais affirmé qu’il était absurde de penser
que je pouvais en être offensé, et il m’avait dit que je
devais éprouver le même sentiment en ce qui concer-
nait les assauts de mes frères humains. Je devais me
protéger, ou m’éloigner d’eux, mais sans me sentir
moralement lésé.
page 291 - La force du silence
le jaguar des montagnes

Rédigé par Agnès

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :