LA TRAQUE DES PRÉDATEURS D'ÉNERGIE

Publié le 2 Septembre 2022

Rappelez-vous, les prédateurs trompent le corps physique.
 
Les événements de masse, tels que les concerts, les matchs de football, etc., sont un plat exquis pour les voleurs ou prédateurs d'énergie ; ils ne les voient pas, mais ils sont là, voulant à chaque occasion perturber le corps physique afin que la personne n'ait aucune connexion avec sa conscience infinie, avec sa partie subtile, avec son corps de rêve, avec son esprit.
 
Plus vous vous occupez de choses banales, plus il y aura d'interférences énergétiques.
 
Ainsi, lorsque vous faites quelque chose, surveillez toujours votre comportement et cherchez à atteindre un état d'équanimité qui vous permette de profiter... et non de souffrir.
 
De nombreux cirques sont aménagés pour que vous puissiez avoir des attaches, alors faites attention.
 
-Qu'y a-t-il à craindre ou à perdre ?
 
Le parasite, du seul endroit où il peut les manipuler, provient de l'outil de raisonnement mal utilisé.
 
Le parasite, dans l'esprit intuitif, ne fonctionne pas.
 
Alors profitez-en pour vous en libérer.
 
Le parasite désire contrôler le corps physique et le sentir, il conçoit donc toute sa stratégie pour y parvenir, en vous faisant perdre conscience de qui vous êtes vraiment.
 
Comment désarticuler cette situation ?
 
En apprenant à se détendre et à faire taire l'esprit.
 
Se sentir libre et insouciant à propos de tout.
 
Au moins quelques moments par jour pour commencer.
 
Ensuite, lorsque votre esprit réapprendra cet état naturel, vous pourrez vivre détendu pour toujours.
 
Commencez à identifier l'état de tension, qui ne vous est pas naturel, mais acquis par parasitisme.
 
Observez-vous dans la vie de tous les jours,
 
lorsque vous marchez, lorsque vous mangez, quels muscles vous utilisez, comment vos jambes se comportent.
 
Vos épaules, votre cou, vos mains... Prêtez attention à l'ensemble de votre corps, et remarquez les parties qui ne sont pas calmes.
 
Toutes ces parties tendues dénotent les fuites d'énergie que vous avez.
 
Celui qui en profitera, nous le savons déjà...
 
De cette façon, vous commencez à prendre conscience. OBSERVEZ-VOUS.
 
Le parasite de votre âme craint que vous ne cessiez de leur donner votre énergie et que vous disparaissiez ainsi.
 
C'est lui qui craint vraiment la perte.
 
L'esprit immortel que nous sommes a choisi cette âme comme véhicule dans ce rêve qu'est la vie.
 
-Avec l'infini, la sagesse antique, Clara Grau, Nando Speciale.
 

 

Rédigé par Agnès

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :