Publié le 26 Février 2016

nettoyez les plaques de verre pour laisser passer la lumière

Voir les commentaires

Rédigé par Agnès

Repost 0

Publié le 26 Février 2016

Va vers ce qui te met en joie

Va vers ce qui te fait vibrer

c'est aussi ainsi que ses mémoires on nettoie

et que la nouvelle vibration en éclat fait voler

les déchets qui sur ton âme pèsent de leur poids

et t'empêchent d'avancer


Fies toi au GPS de ton coeur

qui, la meilleure route, trouvera pour toi

te faisant te trouver au bon endroit à la bonne heure

pour recevoir ce qui te met en joie

Coupe tes pensées négatives

qui créent la réalité que tu ne veux pas

pour t'ouvrir à celles "ré-créatives"

qui n'attendent que cela

Sors du conditionnement :

en arrêtant de te juger

car tu sais bien que le mental ment

qu'il se sert de ton passé

pour le ressasser inlassablement

En arrêtant les autres de juger

ils ne sont que ton miroir

mis sur ta route pour que tu puisses évaluer

ce qui se trouve en toi et que tu ne peux voir

En arrêtant de faire des suggestions

en prêtant aussi à autrui

ce qui n'est que fantasmes, intentions

créés par notre tête et qui gravement nuit

En sortant de ton histoire personnelle

qui te dit qui tu es

sans elle, sans ton histoire, tu aurais des ailes

et libérée tu serais

Puis fais de ton mieux

sachant que le mieux d'hier n'est peut être pas le mieux d'aujourd'hui

exprime toi, reformule, oui fait de ton mieux

et ainsi allégée, ton énergie récupérée, tu comprendras comment l'âme agit

Agnes

les accords toltèques interprétés

Voir les commentaires

Rédigé par Agnès

Repost 0

Publié le 25 Février 2016

Voici encore une publication qui parle d'entités générant la peur et dont je mets ici l'extrait qui m'intéresse et qui ramène aux accords toltèques mais aussi à l'existence de ces entités qui cohabitent avec nous et en nous et qui est longuement expliqué dans les livres de Castaneda.

En ôtant le côté new âge de l'article, nous arrivons à l'essentiel, c'est à dire l'implantation en nous d'un programme qui n'a d'autre vocation que de provoquer en nous des émotions de basse fréquences avec lesquelles ils s'alimentent . D'ailleurs, les émotions étant de l'énergie, quelles soient polarisées " basse/haute, positive/négative, bien/mal:" cela reste toujours de l'énergie et cela les alimentent pareillement.

"Comment faire ? Tout d’abord, il est important que chacun d’entre vous travaille sur toutes ses pensées de limitation, toutes ses pensées de négation, toutes ses pensées destructrices de violence et de peur ; la peur est une énergie terrible pour la planète Terre ! Malheureusement, en ce moment, certaines entités font tout ce qu’elles peuvent pour générer la peur chez les êtres humains de façon terrible.
Il faut donc que vous vous écartiez de ces peurs générées par les entités qui tirent les ficelles sur votre monde et le dirigent. Nous ne continuerons pas sur ce sujet, ce n’est pas nécessaire.
Commencez d’abord par à maîtriser vos pensées, vos paroles et vos émotions, parce que les émotions ont également un énorme impact votre planète Terre et vous ne vous en rendez pas compte."

Voir les commentaires

Rédigé par Agnès

Repost 0

Publié le 25 Février 2016

Voici un extrait d'Omraam et je le place ici car il ne dit pas autre chose que ce que Don Juan nous met en garde en parlant des flyers et comment préserver ses énergies en se traquant*...en étant vigilent :

"Il y a des animaux qu’il est facile de capturer après leur repas, car la digestion les rend somnolents.

De la même façon, les humains, après certains repas, peuvent se laisser aller à une somnolence qui les expose à être capturés.

Ces repas qu’ils prennent dans les plans astral et mental inférieurs leur sont offerts par des entités ténébreuses du monde invisible. Et quels repas! C’est tout un défilé de mets et de vins qu’ils trouvent particulièrement succulents: la cupidité, l’ambition, la sensualité, la jalousie, la vengeance, la trahison, la haine...

Chaque jour, des entités malfaisantes cherchent à tenter les humains avec ce genre de festins pour les capturer et les vider de leurs énergies divines.

Soyez donc vigilant, observez-vous. Tâchez de sentir combien ces énergies que Dieu a mises en vous sont précieuses, et faites tous vos efforts pour les protéger et les augmenter."

• Omraam Mikhaël Aïvanhov •

être attentif à ses pensées

Voir les commentaires

Rédigé par Agnès

Repost 0

Publié le 24 Février 2016

la solitude

à condition d'éteindre aussi le transistor que l'on trimballe toujours avec nous dans notre tête....

Voir les commentaires

Rédigé par Agnès

Repost 0

Publié le 24 Février 2016

Pour ceux/celles qui ne connaissent pas l'enseignement d'Abraham (Esther et Jerry Hicks), je dirais qu'il explique bien des choses avec nos mots et il rejoint aussi tout ce qu'explique don Juan, notamment à un moment, dans un des livres de Castaneda, quand Genaro demande à Carlos d'aller le trouver dans le désert quand il en aurait reçu l'impulsion sans lui indiquer où il était.

Carlos s'inquiète de ce qui lui est demandé par Don Juan et Génaro et se demande comme cela est possible d'aller rejoindre quelqu'un sans savoir où il se trouve.

.

Ce extrait qui va suivre n'est pas issu de l'enseignement de Castaneda mais pris dans des ouvrages de l'enseignement d'Abraham. Il fait donc référence à cela quand il explique comment on reçoit une information de nature quantique quand le silence s'est fait en soi....

On ressent et reçoit l'impulsion qui va avec sans même se poser de questions et on fait ce qui doit être fait avec un résultat optimal.

Voilà donc par cet exemple, une des similitudes de ces deux enseignements, cela permet d'établir un pont et de voir que somme toute, ces deux méthodes se rejoignent dans l'absolu tout en nous donnant les résultats escomptés.

Je replace ici un extrait dans le texte qu'il vous faudra ouvrir en cliquant sur le lien de la page FB pour le lire en entier

ABRAHAM : COMMUNICATION AVEC LE MONDE INTÉRIEUR / SUITE DE "L ALIGNEMENT DE VOS ENERGIES."

Après avoir consciemment reconnu que votre corps a reçu l'impulsion de bouger, et avoir établi avec certitude que la stimulation à l'origine de ce mouvement ne provenait pas d'une intention consciente, vous pouvez considérer que l'alignement des énergies a été suffisamment réalisé, et dès lors, si tel est votre désir, amorcer la réception consciente de ce que votre Être intérieur aimerait vous communiquer.

Cette communication a déjà débuté puisque celui-ci vous a transmis l'impulsion reçue par votre corps et responsable du mouvement involontaire observé. On peut donc affirmer que, dans une certaine mesure, vous avez commencé à recevoir de l'information.

Mais avec le temps, si vous le désirez, il y aura une évolution considérable de votre aptitude à communiquer avec le monde intérieur.

Lorsque vous consacriez de 15 à 20 minutes chaque jour à l'alignement de vos énergies physique et non physique, votre unique objectif était d'apaiser totalement votre esprit conscient afin de permettre ainsi à votre Être intérieur d'aligner ces énergies.

Après avoir reçu l'impulsion d'un mouvement, vous saviez que cet alignement était désormais suffisant pour assurer la communication, et vous étiez prêt pour l'étape suivante, n'ayant plus besoin de demeurer assis en méditation pour calmer votre esprit.Communiquer avec vos amis non physiques n'est pas vraiment différent de vos échanges avec vos amis physiques, et bon nombre des traits caractérisant une bonne communication s'appliquent également dans ce cas.
Il est souhaitable d'avoir au moins une idée générale de ce dont vous aimeriez vous entretenir, car vous avez alors accès à un très vaste réservoir de pensées et de connaissances. Tout comme vous n'iriez pas vous adresser à une bibliothécaire en poste à l'accueil en lui disant : "bonjour, j'aimerais avoir un livre s'il vous plaît", il est préférable de vous borner à quelques sujets précis dans chacun de vos contacts avec le monde non physique.

Abraham

pour lire la suite

Voir les commentaires

Rédigé par Agnès

Repost 0

Publié le 19 Février 2016

Serions nous libres d'être nous mêmes si la société ne nous collait pas d'étiquettes ?

Pour moi cette vidéo est très intéressante dans le sens où elle permet aux gens de prendre conscience du rôle qui leur est attribué dans ce monde et cela sans leur consentement, rôle qu'ils finissent par croire et par accepté tant cela leur est répété et rabâché à longueur de temps. Pour en arriver à changer le "faire" de son propre monde sans s'offusquer d'être utilisé il est nécessaire de ne plus "faire de rien" une affaire personnelle effectivement. En prenant conscience que nous ne sommes pas ce que dit la société sur nous nous reprenons notre vie en main ainsi que notre liberté. Mais encore faut-il un déclic pour pouvoir commencer ce long travail de répétition inversé.

Comme le dit Don Juan : "il faut que notre commandement puisse devenir le commandement de l'Aigle. Le dialogue intérieur s'interrompt comme il a commencé : par un acte de volonté. Après tout, ce sont ceux qui nous enseignent qui nous forcent à nous parler à nous-mêmes. En nous enseignant, ils engagent leur vouloir et nous engageons le nôtre, sans le savoir ni l'un ni l'autre. En apprenant à nous parler à nous-mêmes, nous apprenons à manier le vouloir. Nous nous imposons par le "vouloir" de nous parler à nous-mêmes. Pour cesser de nous parler à nous-mêmes, il faut employer la même méthode exactement : nous devons le vouloir, nous devons en avoir l'intention" (fin de citation)....

------> Or, sans prise de conscience de ce dialogue intérieur qui nous maintient sous le joug du "faire" du monde, il ne peut être envisagé de pouvoir même penser à reprendre le chemin vers sa liberté..

Les accords toltèques proposent justement une issue de secours à la mentalité empreinte de fanatismes religieux sociétaux quels qu'ils soient (new âge compris) où l'homme est considéré comme pêcheur, né du péché, vivant dans le péché, impur, indigne et tout un tas d'étiquettes où il a grandi en se contorsionnant pour correspondre aux critères d'une bonne sociabilisation inculquée par ses parents et tous ceux qui avaient une quelconque autorité sur lui...

reprise de l'extrait

« Je n’ai plus d’histoire personnelle, reprit-il en me
jetant un regard inquisiteur, un jour, lorsque j’ai eu la
sensation qu’elle n'était plus nécessaire, je l'ai laissée
tomber". « Comment peut-on laisser tomber sa propre his-
toire ?
– En tout premier lieu il faut avoir envie de la
laisser tomber, et alors il faut harmonieusement, petit
à petit, la trancher de soi.
– Pourquoi peut-on éprouver cette envie ? »
Ma propre histoire me retenait énormément. Mon
enracinement familial était profond. Sincèrement, je
pensais que sans cela ma vie n’aurait eu ni sens ni
continuité.
« Peut-être devriez-vous m'expliquer ce que vous
entendez par laisser tomber sa propre histoire.
– S'en débarrasser, voilà ce que j’ai voulu dire »,
répondit-il sèchement.J'intervins à nouveau pour préciser que j'avais sans doute mal compris sa déclaration.
« Prenez pour exemple votre cas. Vous êtes yaqui et vous ne pouvez rien y changer.
– Suis-je yaqui ? répliqua-t-il en souriant. Com-
ment le sais-tu ?
– C’est vrai. Je n’ai pas la possibilité de m'en
assurer ; mais vous, vous le savez, et c’est ce qui
compte. C'est ce qui constitue votre propre histoire.»
Le point me paraissait indiscutable.
« Le fait que je sache si je suis ou non yaqui n’en fait pas ma propre histoire. Cela devient ma propre
histoire dès l'instant où quelqu’un d'autre le sait. Je
puis te garantir que personne ne pourra jamais en être certain. »
Maladroitement je prenais tout en note. Puis je le
regardai. Je n’arrivais pas à le définir et passais
mentalement en revue les différentes impressions
qu’il m’avait laissées : ce regard mystérieux et entiè-
rement nouveau qui me transperça lors de notre
première rencontre, ce charme avec lequel il préten-
dait avoir l’accord des choses qui l’entouraient, son
humeur irritante et sa vivacité, son apparence de
réelle stupidité pendant que je l'interrogeais sur ses
parents, et surtout la force inattendue de ses déclara-
tions, force qui m'ébranlait redoutablement.
« Tu ignores ce que je suis, n'est-ce pas ? reprit-il
exactement comme s'il avait pu suivre le cours de mes pensées, Jamais tu ne sauras qui ou ce que je suis parce que je n’ai pas d’histoire personnelle. »
Il me demanda si j’avais un père, et sur ma réponse affirmative ajouta que mon père représentait exactement ce dont il avait parlé. Il insista pour que je me souvienne de la façon dont ce père me jugeait
« Ton père te connaît dans les moindres détails, et il a de toi une image définitive. Il sait qui tu es et ce que tu fais, et rien sur cette terre ne lui fera changer l’idée
qu'il s'est faite de toi. »
Don Juan précisa que tous ceux qui me, connais-
saient avaient une idée de ce que j'étais, et que par
tout ce que j’accomplissais je confirmais cette idée
qu’ils avaient de moi : à Ne t'en rends-tu pas compte ?
lança-t-il d’un ton dramatique. Tu es obligé de re-
nouveler ton histoire personnelle en racontant à tes
parents, à ta famille et à tes amis tout ce que tu fais.
Par contre, si tu n’avais pas d'histoire personnelle, il
n'y aurait pas une seule explication à fournir à qui que
ce soit, personne ne serait déçu ou irrité par tes actes.
Mais surtout, personne n'essaie de te contraindre avec
ses propres pensées. » page 34 - voyage à Ixtlan

Voir les commentaires

Rédigé par Agnès

Repost 0

Publié le 18 Février 2016

le Point d'Assemblage

le PA c'est le "Point d'Assemblage" de notre perception, qui fait ce que nous sommes et le monde dans lequel nous évoluons.

Le Point d'Assemblage est longuement expliqué dans les livres de Castaneda par Don Juan (Jean Matus).

Si le PA est sur la joie, le monde parait beau, si votre PA est vers le bas, le monde vous paraît laid.

Voici mon explication plus vulgarisé pour mieux vous aider à saisir ce concept

Le PA, c'est un angle de vue, une manière de voir les choses. C'est comme le "tuner" d'une radio qui vous permet de capter une station.

Si vous captez une émission inspirante qui vous tire vers le haut, cela vous donne un sentiment d'expansion qui vous donne une énergie incroyable avec une sensation de bien-être inouïe.

le souci c'est qu'il faut maintenir cette sensation d'expansion et là, on n'y arrive pas toujours

Pour en revenir à notre PA, le but est d'arriver à le positionner soi-même du côté où le monde paraît beau en pratiquant une discipline qui rejoint les accords toltèques.

Cette discipline consiste à traquer les habitudes, les routines, les croyances qui figent le PA dans la position de peur, de soumission et de survie où la majorité des êtres humains vivent et où ils se débattent.

Pour sortir de cet enfermement (enfer me ment) il n'y a pas d'autres possibilités que de faire un travail sur soi en traquant nos états négatifs, néfastes et mortifères, notre orgueil et notre auto-suffisance pour laisser place à autre chose.

Les accords toltèques permettent cela..Ils expliquent comment avoir l'impeccabilité, c'est à dire une parole impeccable qui consiste à ne pas médire sur soi-même ou sur les autres, de ne pas réagir de façon personnelle à votre propre histoire, de ne faire aucune supposition et de faire de son mieux mais surtout, le 5ème accord qui recommande de ne pas croire votre mental.

Dans les traditions cultuelles de certaines religions, il est dit que le mot ANGE signifie "Angle = un point de vue autre, différent"..

Et si cet "ange/angle", ce point de vue autre, différent, pouvait aussi vous aider à faire bouger votre Point d'assemblage jusqu'à une position où le monde vous paraît beau ?

Cela arrive souvent quand on regarde une vidéo inspirante qui vous rend beaucoup d'énergie et vous donne le sentiment que vous vivez tous les instants en même temps, dans une impression de continuité.

Voilà donc une manière parmi tant d'autres de bouger son Point d'Assemblage, de modifier sa "focale", de commencer à voir différemment pour vous permettre de reprendre votre propre pouvoir et vous ouvrir à la magie qui est en vous.

Ce que j'essaie de faire, à mon humble niveau, est de créer une sorte de parallèle pour aider à comprendre/décoder/transcrire l'enseignement de Don Juan transmis par Castaneda en le rapprochant le plus de nos mots et aussi pour montrer qu'il n'y a pas qu'un seul chemin pour cela, sauf à respecter les accords en faisant de son mieux. En effet, s'imprégner de pensées positives en écoutant des vidéos inspirantes mais aussi des musiques qui vous portent et montent vos vibrations permet aussi de déplacer votre perception/Point d'Assemblage, même si cela n'est que dans l'espace que de quelques minutes. Vous commencez, comme un sportif à l'entraînement, à lui donner de plus en plus de fluidité et à vous permettre d'accéder de plus en plus fréquemment à ce sentiment de joie et de bien-être...

le Point d'Assemblage

Voir les commentaires

Rédigé par Agnès

Repost 0

Publié le 18 Février 2016

le merveilleux

C'est tellement vrai

l'âme agit est partout quand l'intention est posée en son coeur, que ce soit un questionnement, une demande d'aide, ou un besoin de se sentir réconfortée.

Il suffit de se laisser porter en sachant que l'on recevra ce dont on a besoin.

Remercier ensuite pour toute cette belle énergie qui nous fait nous sentir en joie et si extrêmement vivant jusqu'à ressentir les plus petites cellules de notre corps.

Le merveilleux c'est de se sentir connecté et de savoir que cette vibration va venir interférer dans votre vie de tous les jours.

Un peu à l'image d'une corde de guitare que vous pincez à un endroit et la vibration va remonter ou descendre le long de la corde et tout va vibrer avec la nouvelle fréquence

Il en résulte quoi ? une modification dans votre existence car vous avez permis cela

Se référer aussi aux vidéos de Jean-Pierre Garnier-Malet et à son livre mais aussi aux vidéos de Philippes Guillemant.

Voir les commentaires

Rédigé par Agnès

Repost 0

Publié le 18 Février 2016

Je me pose quand même une question sur notre gouvernement qui donne des portefeuilles ministériels difficiles à gérer car il y a tout un processus de réforme derrière à des femmes dont le nom étranger est donné en pâture aux gens.

Je me demande si cela n'est pas fait exprès pour attiser une espèce d'islamophobie voulue. Ce matin j'ai entendu sur RMC, interviewé par J.J.Bourdin, un auteur (Raphaël Lioger) parler de son livre "La guerre des civilisations n'aura pas lieu" où il explique que l'islamophobie est créée et maintenue en France par le gouvernement Valls qui fustige l'Islam au congrès du Crif.

Et si El Komri et Belkacem n'étaient que des pantins de cette triste réalité dont elles servent, sans même le savoir, les funestes projets ?

La réforme de l'Education, la réforme du Code du Travail; ces deux institutions qui cimentent la vie d'un pays sont livrées entre leurs mains pour servir les visions de ceux qui manipulent la sphère géopolitique dans l'ombre.

Ces femmes sont lancées dans l'arène pour y être déchiquetées littéralement, happées qu'elles sont par les lumières de la gloire ou de la célébrité.

Comment ne peuvent-elles pas se rendre compte qu'elles servent un gouvernement occulte qui prône le chaos et qui, pour déstabiliser les civilisations, n'hésite pas à les lancer l'une contre l'autre en espérant qu'elles s'entretueront pour laisser ensuite libre la mise en place d'un système unique dont chaque dirigeant de chaque gouvernement se réclame.

C'est pas moi qui le dit, c'est ce zapping, ce florilège à la gloire de ce nouvel ordre mondial.

ce qui se joue en vrai

Voir les commentaires

Rédigé par Agnès

Repost 0