Publié le 30 Décembre 2019

REVER

 

 

 

Don Juan disait qu’il n’y a aucun mal à ne pas sentir de compassion.

Qu’est-ce ce sentiment de se sentir désolé pour quelqu'un d'autre ?

Cela signifie-t-il que je me crois meilleur que l’autre ? C'est l’ego qui se sent désolé, et l'idée même de se sentir désolée est frauduleuse.

 

Emploies ton énergie pour autre chose, pour te libérer.

 

Tu économises de l'énergie par l'exercice de la récapitulation. Par la récapitulation tu arriveras à l'endroit où l'énergie devient évidente. Pas par la vue mais par quelque chose d’incompréhensible. Quelque chose qui est incompréhensible parce que nous n'avons aucun lexique pour cela. Quand tu la vois, tu réalises que tu le faisais.

 

Ne Pas Faire est la dissonance cognitive pour désempêtrer ta conscience.

Le dés-arrangement du monde en faisant quelque chose d’absurde. Nous devons réaliser que le monde est un arrangement. Cela pourrait être d’attacher tes chaussures d'une manière différente.

 

Le rêveur par l'enseignement de la sorcellerie est un guerrier qui se voit comme quelque chose d’indescriptible, indéfinissable et ouvert. Il n'a aucune limite. Aucun cadre. Il prend tout ce qui vient comme un défi, et n'est jamais perdant même s’il mord la poussière.

 

Une des choses les plus importantes qu'un guerrier doit faire c’est tenir un album des Moments Sublimes sortis du cerveau de la bête. 

Nous sommes répétitifs.

Où est notre sens de la fierté ? Nous devons examiner tout, réduire nos routines, jeter la dissonance cognitive  afin de devenir un sorcier.

Nous pouvons voir l'énergie comme elle s’écoule, pourquoi laisser le cerveau de la bête nous arrêter.

 

Le rêveur est capable d'employer ses rêves comme une trappe ou un tremplin vers l'infini. Mais nous employons nos rêves seulement de manière analytique, psychologique, ou scientifique.  Rêver en tant que guerrier, c’est rêver comme quelqu’un qui a pris la responsabilité de mourir.

Les rêves sont précis.

Quelque chose se dessine dans les champs de la luminosité.  Le point d'assemblage se déplace.

Les fibres de l'énergie sont projetées dans des milliers de directions.

Si le point se déplace nous entrons dans un monde entièrement différent.

Rêver est l'art de maintenir le point d'assemblage dans une nouvelle position. Si nous avions l'occasion, nous pourrions tous devenir des rêveurs de première classe, plus nous déplaçons le point d'assemblage loin plus le rêve est terrifiant.

Notre esprit assure l'ordre sur ces expériences.

Quand ces rêves deviennent trop laids avec des images démoniaques, c'est que nous ‘anthropomorphisons’  l'expérience.

Prendre Rêver comme une entreprise formelle et le démoniaque disparaît.

La difficulté est de se discipliner de sorte que rien de ce qui se produit dans le rêve ne dérange.

Les étapes de Rêver :

Se rendre compte que tu t’endors. Avant d'aller dormir dis-toi  'je suis un rêveur '. C'est une façon d'énoncer ton intention. Ne te demande pas si tu es un rêveur ou pas, l'esprit ne fera pas la différence. Il ne te ment pas.

Dans des affaires linéaires nous penserions que ce serait un mensonge.  Cela ne devrait pas nous étonner, nous nous mentons tout le temps.

Rêve donc avec le point de vue de celui qui va mourir. Comme si c'était une question de vie ou de mort. Pourquoi essaies-tu de t’épargner, pour devenir sénile ?  Attendons nous d’appeler "infirmière" dans un restaurant ?

Que t’ont-ils fait ? 

Don Juan me posait cette question encore et encore. Elle devait être répétée parce que j'étais stupide. 

 

Ce n'est pas le meilleur de tous les mondes possibles. Quelque chose nous retient de voir.

Le guerrier qui va mourir devient conscient que le monde n'est jamais le même.

 

C'est incroyable.

 

Il voit l'intrus dans ses rêves. Ce sont des éclaireurs de mondes inconcevables. Ils se servent de la conscience comme une mer.

Nous pouvons aller n'importe où si nous avons l'énergie. Si nous nous débarrassons de notre suffisance.

Un guerrier fait des sauts de longueurs incalculables parce qu'il veut savoir.

Mon destin est d’errer dans l'infini. Nous sommes des voyageurs, voyager est notre destin.

 

En acceptant la responsabilité de sa mort le guerrier obtient une poussée incroyable.  Il peut mettre un terme à son auto - importance et se déplacer à un autre niveau.

 

Tu ne dois pas baisser ta tête devant quelqu’un. Après avoir trouver l'intrus dans tes rêves tu peux arrêter le rêve et lui demander de t’amener d'où il vient.  L'intrus est obligé d’amener ta conscience dans d'autres mondes.

Mondes extraordinaires, un univers jumeau.  Le rêveur part alors en reconnaissance et devient lui-même un éclaireur.

 

L'univers jumeau  est vivant, c’est un monde de conscience.  Les êtres inorganiques sont des professeurs d'un univers femelle qui est à la recherche de mâles. 

Les femmes sont des répliques des êtres inorganiques sur terre.

La bataille est en cet autre monde, et nous entrerons dans cet univers que nous l'aimions ou pas. C’est inévitable.

Les sorciers sont pragmatiques. 

(Qu’est-ce au juste que cette bataille qui se déroule dans l'autre monde ?)

Pourquoi attendre jusqu'à ce que tu meures ? Fais-le maintenant tant que tu es jeune et vigoureux. Cesse d'être si concerné de ta propre importance. Toujours la pensée du moi, et ce que tu veux jusqu'à être trop vieux pour faire autre chose. Jusqu'à ce que la seule chose que nous puissions dire soit "infirmière." 

Sois conscient maintenant. 

C'est le moment et rêver est le moyen. Le rêveur, ayant économisé assez d'énergie obtiendra la secousse de sa vie quand il entrera dans l'autre monde. C'est inconcevable. Qui sommes-nous vraiment ?  Pas ce que mon père m'a dit. Nous sommes autre chose.

 

Il y a sept étapes dans Rêver.

La première est de se rendre compte que tu t’endors. C'est ainsi tu resteras conscient pendant l'état de rêver.

Alors une fois dans l’état de rêver tu peux maintenir le rêve aussi longtemps que tu ne regardes pas fixement.

Dés que tu commences à être conscient dans tes rêves tu commences à avoir plus d'énergie. Tu seras plus fort le jour suivant.

Devenir conscient dans tes rêves, c’est la première étape. Si tu n’insiste pas, et rassemble ton intention ton énergie te tirera alors. Laisse cela se produire. La traction de l'intention cassera les paramètres de ta perception habituelle.

Si tu récapitules ta vie sérieusement, tu obtiendras assez d'énergie. En tant que guerrier nous pouvons réaliser ce que sommes nous.

Dans la première étape nous examinons tout, chaque élément de nos rêves. Nous commençons en devenant conscient que nous nous endormons.

Mais ce n'est pas le but de la technique.  C’est seulement pour duper l'esprit. La vraie technique est de devenir conscient des éléments de nos rêves ordinaires.

 

En rêvant, nous pouvons facilement décaler le point d'assemblage. Même un léger décalage du point d'assemblage créera une nouvelle personne.

Nous mettons un terme à l’ancienne et devenons une nouvelle personne.

 

Don Juan disait que "ici" et "la" est échangeable, nous le faisons tout le temps avec nos corps d'énergie. Le corps d'énergie est la somme totale projeté dehors.

Qu'avons nous fait pour nous rendre si résistants ? Les dommages terribles que la société nous a fait peuvent être corrigés en rêvant.

La prochaine étape ou Porte de Rêver est de se réveiller du rêve dans un autre rêve. Une fois que tu as acquis l'énergie de la récapitulation et de Rêver tu peux entrer dans un nouveau rêve dans la même position que lorsque tu t’es endormi et te déplacer dans un autre rêve. 

Quand tu entres dans un rêve à l'intérieur d'un rêve tu entres dans un état qui est inconcevable et soufflera ton esprit. C'est le secret des positions jumelles. Le secret des secrets doit être revendiqué. Nous avons seulement besoin d'énergie.  C'est vrai, pas théorique, et en tant que praticien, je dis que nous tous pouvons le faire.

Par la suite en rêvant tout se décalera. Un jour ton attention s’arrêtera ou sera fixée par quelque chose dans le rêve et tu ne sauras pas pourquoi. Tu ne pourras pas te déplacer jusqu'à ce que cela te libère.

Ton attention est attrapée par un être inorganique. Ils ont plus de conscience que nous mais nous avons plus d'énergie. Nous sommes comme des balles puissantes d'énergie qui brûlent brillamment. La leur dure toujours et leur conscience peut nous retenir.

 

Maintenant nous commencerons à entendre la voix de l'émissaire.  Il répondra à toutes les questions. Quand nous entendons une voix féminine nous entendons sa vraie voix. Elle est  femelle de nature. Ne te livre pas à l'émissaire de rêver. Dis-lui de rester hors de tes affaires.

Ne le laisse pas se nourrir de toi pour rien. 

Il y a une vague qui nous frappe et nous la tournons en tristesse  — Mais elle vient de dehors là ? "

 

Pratique le Ne Pas Faire de l'album des moments sublimes. Il créera la dissonance cognitive.  Crée un album pour te rappeler tes moments sublimes. Des choses et des pensées qui t'ont étonnées.

 

La vraie révolution est dans le prochain monde.  Il  est facile d’être impliqué dans la protestation politique, mais quelle est l’intention. Fais les choses du point de vue d'un homme qui va mourir.

Que t'ont-ils fait à toi ?  Que fais-tu à toi-même à ton corps ? Regarder comment tu vis. Cesse le tabagisme. Que t’ont-ils fait à toi ? Notre héritage naturel est de vivre et mourir comme des crétins. C'est le moment pour la révolution. –

 

 

FIN

Lire la suite

Rédigé par Agnès

Publié le 30 Décembre 2019

Taisha dit à Miles: Tu ne peux pas faire des passes magiques toute la journée. Tu dois traquer ta façon de te comporter dans ta vie de tous les jours. Dans chaque acte, mot, pensée, tu dois te demander: suis-je en train de redéployer mon énergie? Tu dois être un comptable de ton énergie, un avare de l'énergie.

Taisha said to Miles: magical passes are just the first step. You can't do magical passes all day long. You have to stalk your way of behaving in your everyday life. In each act, word, thought, you have to ask yourself: am I redeploying my energy? You have to be an accountant of your energy, a miser of energy.

Lire la suite

Rédigé par Agnès

Publié le 30 Décembre 2019

Interview avec les Pisteuses d'Energie, apprenties de Carlos Castaneda :

Florinda Donner-Grau, Taisha Abelar et Carol Tiggs.

L'ENERGIE DU FEMININ

 
Comment être une guerrière impeccable avec les guerriers qui partagent cette même intention? Certaines d'entre nous confondent partager un "moment sur le chemin", et chercher à nous accrocher à quelqu'un, ou bien assumer notre rôle ancestral de protectrices.
 
Naviguer est un voyage solitaire. Personne ne porte un guerrier dans ses bras. Cependant, travailler ensemble implique être responsable. Si tu sais que tu n'es pas bon pour un certain travail; que si tu l'entreprends il ne va pas se réaliser ou il va être gâché, alors laisse quelqu'un d'autre s'en charger. Ca ne veut pas dire que tu restes assis sans rien faire - tu trouves une autre manière de participer.
Beaucoup d'entre nous nous déclarons indépendants. Malheureusement, généralement nous faisons les pires interprétations de ce qu'est être "indépendant". Nous l'utilisons dans le sens où nous faisons tout. Le Nagual nous a dit de faire attention avec ce que nous proclamons être.

Lire la suite

Rédigé par Agnès

Publié le 24 Décembre 2019

Oui ! la magie est à la portée de chacun
car le monde est fait d'énergie et de vibration
il n'y a  aucun vide, car tout est plein
et est riche celui qui sait manier l'intention

Joyeuses fêtes

Lire la suite

Rédigé par Agnès

Publié le 24 Décembre 2019

il est écrit que ces entités ne pourront pas échapper à une destruction finale en raison du changement vibratoire de notre système qui traverse un nouvel espace, mais cela m'étonnerait fort..

Sinon cette vidéo et les images qui vont avec permettent de faire des liens...

finalement les images parlent mieux que les mots surtout quand elles représentent ce que l'humain a gravé dans la pierre depuis la nuit des temps en signe de leur représentation. On sait à présent qu'ils représentaient ce qu'ils "voyaient" 

Lire la suite

Rédigé par Agnès

Publié le 24 Décembre 2019

Atteindre le silence intérieur est la condition préalable à toutes les choses que nous avons décrites dans cette élucidation. Don Juan nous a enseigné que le silence intérieur doit être obtenu par la pression ferme de la discipline.

Il a dit que le si
lence intérieur doit s'accumuler ou être gardé, petit à petit, seconde après seconde. En d'autres termes, il faut se forcer à se taire, même si ce n'est que pour quelques secondes. Don Juan a assuré que si l'on est persévérant, la persévérance l'emporte sur l'habitude, et de cette façon, on atteint un seuil de secondes ou de minutes accumulées, un seuil qui varie d'une personne à l'autre. Par exemple, si pour un individu donné, le seuil du
silence intérieur est de dix minutes, une fois cette limite atteinte, le silence intérieur se produit tout seul, spontanément, pour ainsi dire.

Il n'y a aucun moyen de savoir quel est notre seuil individuel. La seule façon de le savoir est de le pratiquer. C'est, par exemple, ce qui m'est arrivé. Suivant la suggestion de Don Juan, j'ai insisté pour me forcer à garder le silence, et un jour, alors que je marchais à travers l'Université de Californie du département d'anthropologie à la cafétéria, j'ai atteint mon mystérieux seuil.

Je savais que je l'avais atteint parce que, en un instant, j'ai fait l'expérience de quelque chose que Don Juan m'avait longuement décrit ; il l'a appelé pour arrêter le monde. En un instant, le monde a cessé d'être ce qu'il était et, pour la première fois de ma vie, j'ai pris conscience que je voyais l'énergie qui coule dans l'univers. J'ai dû m'asseoir sur des marches en briques, mais je savais que je ne le faisais qu'intellectuellement, à travers ma mémoire.

Expérimentalement, j'étais assis sur l'énergie. J'étais moi-même de l'énergie, comme tout ce qui m'entourait. J'ai pris conscience que bien que je voyais l'énergie comme elle coule dans l'univers pour la première fois de ma vie, j'avais vu l'énergie comme elle coule dans l'univers toute ma vie, mais je ne l'avais pas réalisé.

La nouveauté n'était pas de voir l'énergie telle qu'elle circule dans l'univers. La nouveauté, c'est la question qui s'est posée, avec une telle fureur, qui m'a fait revenir dans le monde de tous les jours, ce qui m'a empêché de réaliser que j'ai vu l'énergie couler dans l'univers toute ma vie, je me suis demandé.

Don Juan me l'a expliqué en faisant une distinction entre notre conscience générale et le fait d'être délibérément conscient de quelque chose. Il a dit que notre condition humaine est de posséder cette conscience profonde, mais que tous les exemples de cette conscience profonde ne sont pas au niveau où nous pouvons être avec toute délibération consciente d'eux.

Il a dit que, dans l'exercice de sa fonction, le silence intérieur avait couvert cet intervalle et m'avait permis de réaliser des choses dont je n'avais eu conscience que dans un sens général.


le silence intérieur

le silence intérieur doit s'accumuler ou être gardé, petit à petit, seconde après seconde.
"Parce que nous sommes vivants et conscients, nous sommes déjà intimement liés à la tentative.
 
Ce dont nous avons besoin, selon les chamans, c'est d'intégrer ce lien dans nos actes conscients, et cet acte de prendre conscience de notre lien avec l'intention est une autre façon de définir la connaissance silencieuse. "
 
le silence intérieur

Lire la suite

Rédigé par Agnès

Publié le 20 Décembre 2019

 

Dans cette émission, Elisabeth de Caligny nous raconte l'histoire extraordinaire de Vusamazulu Credo Mutwa, un chaman du peuple zoulou. Né en 1921, celui qui au gré d'une vie incroyable deviendra un chaman écouté et respecté n'hésite pas à partager ses visions et expériences au contact de ceux que nous nommons extraterrestres. Au gré de ses entretiens avec John Mack en encore David Icke, il offre à l'occident ses réponses aux questions que nous sommes nombreux à nous poser : Qui sont-ils ? D'où viennent-ils ? Que nous veulent-ils ? « Les êtres humains n’ont jamais connu aucun véritable progrès, monsieur, parce qu’il y a eu des forces qui nous ont empêché d’atteindre notre place légitime dans l’univers, et je fais allusion aux Chitauli, je fais allusion aux Mantindane, je fais allusion aux Midzimu. » Laissez Elisabeth de Caligny vous compter la parole de l'un des derniers grands chamans africains !

l'expérience et le savoir d'un chaman africain est une vidéo qui décoiffe car non seulement elle explique ce que Castaneda a toujours dit, mais elle va encore plus profondément dans les détails. Autant Castaneda était soft dans son explication autant Credo Mutwa nous met le nez dedans, qu'on le veuille ou pas.

Alors cette planète prison dans laquelle nous sommes tous prisonniers n'est pas une vue de l'esprit mais bel et bien une réalité.

Des entités nous ont façonnées pour réellement nous donner leur savoir mais en contrepartie nous leur donnons nos énergies, notre vitalité..et quand on parle qu'on leur donne notre vitalité et nos énergies, on est encore loin de la réalité. Cette vidéo réagence toute l'information qui a été éparpillée soigneusement pour que personne puisse faire les liens nécessaires et elle réaligne les faits

Pour mémoire je remets ici une vidéo "rencontre avec le nagual" où il est question de ces entités

 

Lire la suite

Rédigé par Agnès

Publié le 18 Décembre 2019

sur bien des points, Mutwa pense comme DJ et ces Mantindanes semblent être les volatores décrits dans les livres de CC

"Mutwa considère le monde comme un endroit mystérieux et effrayant, contrôlé par des forces étrangères qui possèdent bien plus de connaissances que l’humanité et sont intellectuellement et technologiquement supérieures. Certains de ces êtres, dit-il, sont sages, bienveillants et souhaitent nous aider. Mais on ne peut pas en dire autant des mantindanes , qui sont tout aussi égoïstes et avides de pouvoir que les humains. Ils préservent l’humanité, dit-il, afin de protéger leurs propres intérêts, car ils sont « obsédés par la préservation de soi… Ce désir de jouer Dieu sur les êtres inférieurs est en nous et en eux. Dans tout le cosmos, le vice est le même. »

Certains de ces êtres, dit Mutwa, ont influencé secrètement et profondément toutes les cultures et civilisations humaines depuis des millénaires. Ils ont aidé notre évolution et nous ont aidés à survivre en nous fournissant des connaissances – sur la science, l’agriculture, la médecine, etc.

« Dans toute l’Afrique, on nous dit que ces êtres mystérieux ont enseigné beaucoup de choses aux êtres humains », écrit Mutwa. « Ils ont enseigné aux êtres humains comment avoir des lois, une connaissance de la phytothérapie, une connaissance des arts et une connaissance des mystères de la création et du cosmos dans son ensemble. »

 

Certains d’entre eux – le mantindane en particulier – font « partie de la Terre » et ne doivent pas être considérés comme étrangers.

« Nous et le mantindane sommes une seule et même race stupide », explique Mutwa. « même si ces créatures sont des extraterrestres, ce sont nos futurs descendants. J’en suis sûr. » De tous les différents types d’êtres étrangers qui ont été en contact avec l’humanité, le mantindane est apparemment le plus important pour les Africains, qui les craignent beaucoup. Mutwa a décrit ces entités à Mack comme gênantes et «parasitaires», affirmant qu’elles « inculquent la superstition, sèment la discorde et peuvent même provoquer des maladies ».

Lire la suite

Rédigé par Agnès