Publié le 30 Juillet 2020

Que les étoiles emportent votre tristesse,
Que les fleurs remplissent votre cœur de beauté,
Que l'espoir essuie à jamais vos larmes.
Et, surtout, que le silence vous rende fort !

May the stars carry your sadness away,
May the flowers fill your heart with beauty,
May hope forever wipe away your tears.
And, above all, may the silence make you strong !

T. Hookman

Lire la suite

Rédigé par Agnès

Publié le 30 Juillet 2020

 

"Je le répète. Ne nous contactez pas si vous cherchez des maîtres ou des guides. Nous ne donnons de noms de personne. Pas de spam. Et si vous connaissiez bien l'œuvre de cet auteur, vous sauriez déjà que :

1. Pas obligatoire d'aller au Mexique pour apprendre.

2. Il n'est pas obligatoire de prendre des plantes de pouvoir ;

3. Aucun enseignant n'est obligatoire. "

Lire la suite

Rédigé par Agnès

Publié le 25 Juillet 2020

votre réponse :

Bonjour, Après appel à l'aide, des solutions m'ont été communiquées : Deux sites qui les bloquent, que j'ai installés et qui fonctionnent : Adblock Plus et Ghostery Cordialement. A+. RA.

Réponse : sur overblog je dois payer pour ne pas avoir les pubs et je m'y refuse 

solution : ne me suivez plus si les pubs vous importunent car je ne vais pas changer mon mode de fonctionnement

 

Vous m'écrivez ceci

 

"Vous avez vendu votre âme au diable
pour accepter des infiltrations
publicitaires ?
Bien à vous. A+.
RA. "

 

Et moi je vous réponds simplement que je n'accepte rien du tout. Si vous savez comment stopper la pub sur ce site de blog je vous saurais bien gré de vouloir m'en donner le mode opératoire. Quant à moi j'essaie de stopper le monde. Il semblerait qu'il est plus aisé de stopper le monde que de stopper les infiltrations publicitaires. Et il semblerait qu'il est plus aisé de lancer des piques que de se dire que le système généré par le site auquel appartient tous les blogs est peut être indépendant de la volonté de l'administrateur d'un blog en particulier.

Bref

si le mode de fonctionnement de overblog ne vous convient pas, je n'y peux rien mais absolument rien du tout

cher monsieur R.A. - réponse et solution

Lire la suite

Rédigé par Agnès

Publié le 20 Juillet 2020

 
L’idée de l’abstrait, de l’esprit, est le seul
reliquat important. L’idée du moi personnel n’a pas
la moindre valeur. Tu donnes encore la priorité à toi-
même et à tes propres sentiments. Chaque fois que
j’en ai eu l’occasion, je t’ai fait prendre conscience
de la nécessité d’abstraire. Tu as toujours cru que je
voulais dire, par là, penser abstraitement. Non. Abs-
traire signifie se rendre disponible à l’esprit en étant
conscient de lui. »
Il me dit qu’une des choses les plus dramatiques
de la condition humaine était le lien macabre qui
unissait la stupidité et l’auto contemplation.
C’était la stupidité qui nous forçait à renoncer à
tout ce qui n’était pas conforme aux attentes de notre auto contemplation. Par exemple, en tant
qu’hommes ordinaires, nous étions aveugles à la
connaissance la plus cruciale dont peut disposer un
être humain : l’existence du point d’assemblage et le
fait qu’il pouvait se déplacer.
« Pour un être rationnel, l’existence d’un point
invisible où la perception s’assemble est impensable,
poursuivit-il. Et le fait qu’un tel point ne se situe pas
dans le cerveau, comme il pourrait vaguement le
croire, s’il était enclin à considérer l’idée de son exis-
tence, est encore plus impensable. »
Il ajouta que le fait de s’accrocher résolument à sa
propre image garantissait l’ignorance insondable de
cet homme. Il ignorait par exemple que la sorcellerie
ne consistait pas en incantations et en tours de passe-
passe, mais incarnait la liberté de percevoir non seu-
lement le monde ordinaire mais tout ce à quoi il est,
par ailleurs, humainement possible d’accéder.
« C’est dans ce domaine que la stupidité de
l’homme moyen est la plus dangereuse, poursuivit-il.
Il craint la sorcellerie. Il tremble devant la possibilité
d’être libre. Pourtant, la liberté est à portée de sa
main. Il s’agit du troisième point. Et on peut l’at-
teindre aussi facilement qu’on peut déplacer le point
d’assemblage.
page 292 - la force du silence
l'intention inflexible, le déplacement du PA et le troisième point

Lire la suite

Rédigé par Agnès

Publié le 20 Juillet 2020

don Juan m’avait
demandé si j’avais été offensé par l’assaut du grand
félin. Je lui avais affirmé qu’il était absurde de penser
que je pouvais en être offensé, et il m’avait dit que je
devais éprouver le même sentiment en ce qui concer-
nait les assauts de mes frères humains. Je devais me
protéger, ou m’éloigner d’eux, mais sans me sentir
moralement lésé.
page 291 - La force du silence
le jaguar des montagnes

Lire la suite

Rédigé par Agnès

Publié le 20 Juillet 2020

 
le fait de se trouver en deux endroits à la
fois constituait un jalon par lequel les sorciers mar-
quaient le moment où le point d’assemblage attei-
gnait la position de la connaissance silencieuse. La
perception divisée, si l’on y arrivait par ses propres
moyens, était appelée le libre mouvement du point
d’assemblage.
Il m’affirma que tous les naguals faisaient donc
tout ce qui était en leur pouvoir pour encourager le
libre mouvement des points d’assemblage de leurs
apprentis. Cet effort maximal était désigné par l’ex-
pression énigmatique « s’étendre jusqu’au troisième
point ».
[ ]
« Le troisième point de référence est la liberté de
la perception ; c’est l’intention ; c’est l’esprit ; le saut
périlleux de la pensée dans le miraculeux ; l’acte par
lequel nous dépassons nos limites pour atteindre l’in-
concevable. »
page 298 - la force du silence
photo Thérèsa Caldwell
le "ici" et le "ici"

Lire la suite

Rédigé par Agnès

Publié le 19 Juillet 2020




′′ Carlos, qu'est-ce qui détermine qu'un homme ordinaire a accès aux connaissances des sorciers ?."

′′ La tentative - m'a répondu -. La tentative de l'homme doit faire une offre à l'esprit, et celui-ci doit l'accepter, en mettant les moyens d'évolution sur son chemin. Au passé, le seul moyen disponible était d'être directement signalé vers un nagual. Aujourd'hui, l'homme ordinaire a la possibilité de s'orienter à travers des publications."

′′ Pour essayer d'accéder au monde des sorciers, il faut être prêt. Une rencontre imprévue avec le pouvoir ne mènera à rien, sauf une frayeur brutale pour le chercheur, qui à partir de là jurera que la sorcellerie est l'œuvre du diable, ou bien que tout cela est de la pure fausseté."

′′ Mais une préparation mal conduite, qui favorise l'importance personnelle au lieu d'augmenter l'étonnement et le désir d'apprendre, devient un obstacle presque total pour l'apprenti. Qui arrive au nagual saturé de croyances surtout n'a aucune chance d'aller de l'avant."

′′ Par conséquent, l'exigence suivante pour se mettre sur la voie de la connaissance est la plus profonde honnêteté. Il faut vider le port pour que le navire arrive, reconnaissant que nous ne savons rien au fond. Une fois que ce degré de préparation est atteint, c'est une question de chance. L ' esprit détermine qui sera choisi et qui ne l'est pas."

′′ La réponse de l'esprit est impénétrable. Cela arrive imprévisible et en termes qui sont presque toujours incompréhensibles pour la raison. De notre côté, il ne nous reste plus qu'à rester attentifs aux signes, nous placant délibérément sur leur chemin. Quand la tentative de l'homme scelle une alliance avec l'esprit, il est inévitable que le maître apparaisse."

Je lui ai demandé si le nagual pouvait être considéré comme un enseignant comme un enseignant de l'Est.

′′ Non, non Pas de comparaison, pour une raison très simple ; un nagual ne choisit jamais ses apprentis. C ' est l'esprit qui détermine, à travers des augures, qui peut et qui ne peut pas faire partie d'une lignée."

′′ Un vrai maître est un guerrier impeccable qui a perdu la forme humaine et a un lien très clair avec l'abstrait. Donc il n'accepte pas les bénévoles."

′′ Les systèmes d'enseignement basés sur le désir spontané du moteur de recherche n'arrivent pas loin car ils ne sont pas orientés vers la réalisation, mais vers les intérêts de l'ego. Tout ce que font les supporters c'est imiter, et cela ne mène à rien. Donc pas besoin d'enseignants."

′′ Après des années d'apprentissage, je me suis convaincu que tout ce qu'un chercheur exige c'est l'occasion d'être conscient de ses possibilités et d'un engagement à mort dans son but."

J ' ai noté que ses affirmations étaient contradictoires avec ses références continues selon lesquelles, sans don Juan, il n'aurait rien accompli.

Répliqué :

′′ Les sorciers établissent une différence substantielle entre les concepts de ′′ guide spirituel ′′ et ′′ maître nagual Une chose est un individu qui se professionnalise dans la direction des troupeaux, et autre chose est un guerrier impeccable qui sait que son rôle se réduit à servir de lien avec l'esprit. Le premier te dira ce que tu veux entendre et te donnera les miracles que tu veux voir, parce que tu l'intéresses comme acolyte ; tandis que le deuxième sera guidé par les commandes d'un pouvoir impersonnel. Son aide n'est pas altruiste, mais un moyen de payer sa vieille dette envers l'esprit de l'homme."

′′ Le nagual n'est pas un type bienveillant ; il ne vient pas pour nous aimer mais pour nous réveiller, et il le fera à bâtons s'il le faut, parce qu'il n'a pas de compassion. En intervenant dans la vie de son apprenti, il peut produire une condition d'agitation telle à l'intérieur, que son énergie latente se met en action ".

Rencontres avec le Nagual.
A.T.

Lire la suite

Rédigé par Agnès

Publié le 18 Juillet 2020

n’importe quel être humain, s’il observe une
suite d’actions spécifique et simple, peut apprendre
à déplacer son point d’assemblage
 
[ ]
 
Il m’expliqua que la suite d’actions spécifique à
laquelle il pensait exigeait que l’on soit conscient du
fait que la suffisance est la force qui maintient fixé le
point d’assemblage. Quand la suffisance est limitée,
l’énergie qu’elle mobilise n’est plus dépensée. Cette
énergie accrue joue alors le rôle d’un tremplin qui
projette le point d’assemblage, automatiquement et
sans préméditation, dans un voyage inimaginable.
Une fois que le point d’assemblage s’est déplacé, le
mouvement lui-même entraîne un éloignement par
rapport à l’auto contemplation, et cet éloignement
assure, à son tour, un lien de communication limpide
avec l’esprit. Il ajouta qu’après tout c’était l’autocon-
templation qui avait commencé par couper l’homme
de l’esprit.
« Comme je te l’ai déjà dit, poursuivit don Juan, la
sorcellerie est un voyage de retour. Nous retournons
victorieux vers l’esprit, après être descendus en enfer.
Et de l’enfer, nous rapportons des trophées. La
compréhension en est un. »
page 217 - la force du silence

Lire la suite

Rédigé par Agnès

Publié le 18 Juillet 2020

Il m’expliqua que les sorciers avaient démasqué la

suffisance et découvert qu’il s’agissait d’apitoiement

sur soi-même déguisé.

« Cela semble impossible, mais c’est ainsi, dit-il.

L’apitoiement sur soi-même est le véritable ennemi

et la source du malheur de l’homme. Sans un certain

degré d’apitoiement sur soi-même, l’homme ne

pourrait se permettre d’être aussi suffisant qu’il l’est.

[ ]

Il poursuivit son explication, me disant que les sorciers sont absolument convaincus qu’en éloignant notre point d’assemblage de sa position habituelle, nous atteignons un état qui ne peut être qualifié autrement que par le terme d’implacabilité. Les sorciers savent, par leurs actions pratiques, qu’aussitôt que leur point d’assemblage se déplace, leur suffisance s’effondre. Hors de la position habituelle de leur point d’assemblage, l’image qu’ils ont d’eux-mêmes ne peut plus se maintenir. Et sans la concentration massive qu’ils accordent à cette image, leur apitoiement sur eux-mêmes disparaît et, avec cet apitoiement, leur suffisance. Les sorciers ont donc raison de dire que la 'suffisance n’est que de l’apitoiement sur soi-même déguisé.

page 208 - la force du silence

Lire la suite

Rédigé par Agnès