Publié le 31 Juillet 2022

 

Le pouvoir personnel qui est aussi le pouvoir de l'intention nous met constamment en lien avec l'Esprit dans un échange magique.
On baigne dedans pour ainsi dire et nous sommes comme captés en permanence par elle et elle répond à chacun de nos besoins, de nos questionnements, etc.
 
Voici les 3 manières d'agir de l'Intention selon Castaneda :
 
"Don Juan me fit remarquer qu’il existe trois manières pour l’intention de venir jusqu’à nous.
 
La plus prédominante des trois est connue par les voyants comme étant «l’intention du premier anneau de pouvoir». C’est une intention aveugle qui vient à nous de manière fortuite. C’est comme si nous nous trouvions sur son chemin, ou comme si l’intention se trouvait sur le nôtre. Nous nous trouvons inévitablement pris dans les mailles de son filet sans avoir le moindre contrôle sur ce qui nous arrive.
 
La seconde manière est quand l’intention vient à nous de son propre chef. Cela requiert de notre part un degré considérable de volonté, un sens de la détermination. C’est seulement grâce à notre capacité à agir en tant que guerriers que nous pouvons nous placer volontairement sur le chemin de l’intention ; nous l’appelons, pour ainsi dire. Don Juan m’expliqua que son insistance à agir en tant que guerrier impeccable n’était rien de plus qu’un effort pour faire savoir à l’intention qu’il se mettait lui-même sur son chemin. Don Juan disait que les guerriers appellent ce phénomène « pouvoir ». Ainsi, lorsqu’ils parlent d’avoir du pouvoir personnel, ils font référence à l’intention venant à eux volontairement. Le résultat, me disait-il, peut- être décrit comme la capacité à trouver de nouvelles solutions, ou la capacité d’influer sur les gens ou les évènements.
 
C’est comme si d’autres possibilités, auparavant resté es inconnues du guerrier, devenaient soudainement apparentes. De cette manière, un guerrier impeccable ne planifie jamais rien à l’avance, mais ses actions sont si décisives qu’il semble que le guerrier ait calculé en amont chaque facette de son activité."
 
et la 3ème :
 
La troisième façon par laquelle nous rencontrons l’intention est la plus rare et la plus complexe des trois ; elle se produit lorsque l’intention nous autorise à s’harmoniser avec elle. Don Juan décrivait cet état comme le véritable moment de pouvoir : le point culminant d’efforts de toute une vie de quête d’impeccabilité. Seuls les guerriers suprêmes l’obtiennent, et aussi longtemps qu’ils sont dans cet état, l’intention se laisse manoeuvrer par eux à volonté. C’est comme si l’intention avait fusionné avec ces guerriers, et ce faisant, les transformait en force pure, dénuée de conception a priori. Les voyants appellent cet état « l’intention du second anneau de pouvoir» ou « volonté ».
 
Je ne sais pas laquelle des 3 manières j'utilise mais tout ce que je sais c'est que je ne planifie plus rien et que tout semble se faire de manière fluide et harmonieuse.
pouvoir personnel qui est aussi pouvoir de l'Intention

Lire la suite

Rédigé par Agnès

Publié le 30 Juillet 2022

Comme le disait DJ, nous ne sommes pas seuls sur cette Terre

"Peut-être, d’ici là, aurez-vous appris la futilité de la guerre et de ses conflits… et après ce temps, une partie de votre culture et de votre science vous sera rendue afin que votre race recommence à nouveau."

Lire la suite

Rédigé par Agnès

Publié le 27 Juillet 2022

 

La Gorda dit ensuite qu’un jour le Nagual m’avait indiqué un insecte rouge très particulier dans les montagnes de son propre pays. Elle me demanda si je me le rappelais.
Je me le rappelais. Des années auparavant, don Juan m’avait emmené dans une région inconnue de moi, dans les montagnes du nord du Mexique. Avec des précautions extrêmes, il m'avait montré plusieurs insectes ronds, de la taille d'une coccinelle. Leurs dos étaient d’un rouge brillant. Je voulus me baisser par terre pour les examiner, mais il m'en empêcha. Il me dit de les observer, mais sans les regarder fixement, jusqu’à ce que j'ai mémorisé leur forme, parce que j’étais censé me les rappeler toujours. Ensuite il m'avait expliqué certains détails compliqués de leur comportement, en donnant l’impression qu’il s’agissait d’une métaphore. Il m’avait parlé de l’importance arbitraire que nous accordons aux mœurs auxquelles nous tenons le plus. Il cita certaines mœurs attribuées à ces insectes, et les mit en parallèle avec les nôtres. La comparaison faisait paraître ridicule l’importance que nous accordons à nos croyances.
 
– Juste avant qu’ils s'en aillent, lui et Genaro, poursuivit la Gorda, le Nagual m’a emmenée à cet endroit des montagnes où vivent ces petits insectes. J’y étais déjà allée une fois, et tous les autres aussi. Le Nagual s'est assuré que nous connaissions tous ces petites créatures, bien qu’il ne nous ait jamais laissés les contempler.
 
« C’est pendant que j’étais là-bas avec lui, qu’il m’a dit ce que je devais faire avec vous, et ce que je devais vous dire. Je vous ai déjà dit l’essentiel de ce qu'il m’avait prescrit, sauf une dernière chose. Cela se rapporte à ce que vous n'avez cessé de demander à tout le monde : où....

"Le Nagual m’a dit qu'il vous a suivi dans ce monde-là lorsque vous avez focalisé votre attention seconde sur le gardien ! Il avait l’intention d'aller là-bas avec vous, peut-être pour toujours, si vous aviez été assez fort pour passer. C’est à ce moment-là qu’il a découvert pour la première fois ce qui concerne le monde de ces petits insectes rouges.

 

Il a dit que leur monde était la chose la plus belle et la plus parfaite que l'on puisse imaginer. Alors, quand il a été temps pour lui et Genaro de quitter ce monde-ci, ils ont rassemblé toute leur attention seconde et ils l’ont focalisée sur ce monde-là.

 

Ensuite le Nagual a ouvert la fêlure, comme vous en avez été témoin vous-même, et ils ont glissé à travers la fêlure dans ce monde-là, où ils sont en train d'attendre que nous nous joignions à eux un jour. Le Nagual et Genaro aimaient la beauté. Ils sont allés là-bas par pur plaisir."

 

Second anneau de pouvoir - page 389 - l'attention seconde

Lire la suite

Rédigé par Agnès

Publié le 27 Juillet 2022

 

Le pouvoir n'appartient à personne. Certains d’entre nous peuvent l'acquérir, à d'autres il sera donné directement. Vois-tu, pour accumuler du pouvoir il faut qu’il soit utilisé seulement pour aider quelqu’un d’autre à accumuler du pouvoir. »
Je voulus savoir si cela impliquait que son pouvoir se limitait à aider les autres. Avec. beaucoup de patience il expliqua qu'il pouvait se servir de son pouvoir personnel selon son bon plaisir pour tout ce qu’il désirait, mais que lorsqu’il s'agissait de le donner directement à quelqu’un d’autre il ne servait à rien si celui qui le recevait ne l'utilisait pas dans sa propre recherche de pouvoir.
« Tout ce qu'un homme fait s’articule sur son
pouvoir personnel, reprit-il. Par conséquent les exploits d’un homme plein de pouvoir restent incroyables pour celui qui n’en a pas. Il faut du pouvoir pour arriver à concevoir ce qu'est le pouvoir. C'est cela que j'ai essayé depuis le début de te faire comprendre.
Mais je sais que tu ne comprends pas, non pas parce que tu ne veux pas comprendre mais parce que tu as très peu de pouvoir personnel.
– Que dois-je faire, don Juan ?
– Rien. Continue tel que tu es. Le pouvoir trouvera un moyen.
page 217 - Voyage à Ixtlan

Lire la suite

Rédigé par Agnès

Publié le 18 Juillet 2022

John décide un jour de déménager brusquement et de quitter son université où il était professeur, sans donner de raisons. Ces amis, tous des collègues, viennent lui dire au revoir et demandent la raison de ce départ brutal. John leur annonce qu'il le fait, car...''

Lire la suite

Rédigé par Agnès

Publié le 10 Juillet 2022

 

Personne ne s’intéresse au Christ qui a été ressuscité et qui a fait son ascension vers le paradis.
 
Nous voulons être des martyrs, des perdants ; nous ne voulons pas gagner.
 
Des pauvres bébés, priant le pauvre bébé. Quand l’homme est tombé à genoux, il est devenu le trou du cul qu’il est aujourd’hui. »
 
 
Jésus n'était pas un pleurnichard mais un guerrier
pour mieux asservir et pervertir les gens les "corps constitués" des humains qui étaient les prémices de nouvelles religions, ont dénaturé son message qui était avant tout celui de la liberté 
 
---
 
« Tu ne vis que deux fois »


Avec sa vision d’une réalité séparée, Carlos Castaneda stupéfia une génération entière. Dans une de ses rares interviews, le légendaire sorcier parle à Bruce Wagner de don Juan, de la liberté, du rêve, et de la mort – et des choses marrantes qui arrivent sur le chemin de l’éternité.
 
 
interview
 
Le syndrome du pauvre bébé

Castaneda : « Je rencontre tout le temps des gens qui meurent d’envie de me raconter leurs histoires d’abus sexuels.
Un gars m’a dit que lorsqu’il avait dix ans, son père lui avait attrapé la bite et lui avait dit : ‘ C’est pour baiser !’
Cela l’a traumatisé pendant dix ans ! Il a dépensé des centaines de dollar en psychanalyse.
Sommes-nous si vulnérables ? Connerie. Nous sommes là depuis cinq millions d’années ! Mais cela le définissait : Il était victime d’un abus sexuel. De la merde.

« Nous sommes tous des pauvres bébés.

« Don Juan m’a forcé à examiner comment je me racontais aux autres quand je voulais me sentir désolé pour moi-même.
 
C’était mon ‘unique truc’. Nous avons tous un truc que nous apprenons très tôt, et que nous répétons jusqu’à notre mort.
 
Si nous sommes très imaginatifs, nous en avons deux. Allume la télévision et écoute ce qui se dit dans les émissions : des pauvres bébés jusqu’à la fin.
« Nous aimons le Christ saignant, cloué à la croix.
 
C’est notre symbole. Personne ne s’intéresse au Christ qui a été ressuscité et qui a fait son ascension vers le paradis.
 
Nous voulons être des martyrs, des perdants ; nous ne voulons pas gagner.
 
Des pauvres bébés, priant le pauvre bébé. Quand l’homme est tombé à genoux, il est devenu le trou du cul qu’il est aujourd’hui. »

Lire la suite

Rédigé par Agnès

Publié le 5 Juillet 2022

info
info

 

pour ceux qui ne le savent pas voici la définition de "l'effet mandela" :
 
"L'effet Mandela , ce phénomène pourrait se définir par le fait d'avoir un souvenir clair de quelque chose qui ne s'est jamais produit dans la réalité."
 
cela rejoint aussi le blackout décrit par roch sauquere qui tend à effacer la mémoire
 
la première société d'informatique quantique qui parle de démons et de mondes parallèles ainsi que de l'effet Mandela.
 

Lire la suite

Rédigé par Agnès

Publié le 3 Juillet 2022

 

Deviens celui que tu as été depuis toujours !
 
C’est à dire efforce toi d’atteindre à cette totalité à cet épanouissement de toi même que nous font perdre les circonstances d’une existence consciente et civilisée, à cette totalité que chacun porte potentiellement en lui même depuis toujours. »
 
Jung (Un mythe moderne p. 181)
 

Pas obligatoirement un ami mais quelqu'un qui permet de vous faire des "retours" sans juger. Cependant, le fait même de pouvoir faire une introspection à haute voix, face à quelqu'un, permet de comprendre le schéma qui nous anime et de le dépasser pour peu qu'on soit déjà accoutumé à faire des introspections et à laisser remonter ce qui était enfoui au plus profond de soi

C'est se "traquer" en mettant à profit tout ce qui peut nous débarrasser de tout ce qui nous entrave

 

de toute manière nous n'avons rien à dire aux gens. Cela doit venir d'eux et d'eux seuls, l'ami n'étant là que pour aider à l'accouchement

tout peut nous être propice pour nous traquer

Lire la suite

Rédigé par Agnès

Publié le 3 Juillet 2022

 

L'impeccabilité
"Le guerrier doit donc être un chasseur pour ne pas être chassé. Et que chasse le guerrier ? Ses propres faiblesses, c'est-à-dire sa tendance à se laisser entraîner par les habitudes de ses semblables ».
"Le guerrier est un chasseur, et il chasse, ce n'est pas quelque chose de banal, ce que le guerrier chasse est le pouvoir, et le pouvoir est la connaissance, et la connaissance est un enseignement et un enseignement est l'amour.
-*-*-
L'impeccabilité commence par un acte unique qui doit être délibéré, précis et durable.
 
Si cet acte est répété suffisamment longtemps, on commence à ressentir une intention inébranlable qui peut être appliquée à n'importe quoi d'autre.
 
-*-*-
 
Peut être une image de texte qui dit ’«-Chasser le pouvoir est quelque chose de spécial. En premier lieu c'est une idée, puis il faut lui donner forme, petit petit, et tout d' un coup, c'est gagné Ça arrive. Chasser le pouvoir est une affaire étrange. On nce. C'est ce qui est excitant. Cependant un guerrier agit comme si il avait un plan parce qu'il fait qu confiance à son pouvoir personnel. Par expérience il sait que celui-ci le poussera à agir-de la façon la plus appropriée. Carlos Castaneda’

Lire la suite

Rédigé par Agnès