Publié le 16 Janvier 2017

ah ! je partage ici une publication d'Eden Saga concernant le côté droit et le côté gauche...

.Et à ce titre il donne l'exemple de la "danseuse" image gif que l'on peut voir tourner dans un sens ou dans l'autre selon le côté du cerveau que l'on utilise..Certains pouvant la voir à loisir tourner dans les deux sens..

Or je me souviens m'être questionnée à ce sujet


Il en ressort que pour éviter toute confusion, la conscience du coté droit est notre état de conscience normale, celle de tous les jours (et cela dans les deux hémisphères du cerveau).

Tandis que la conscience dite du coté gauche ou conscience accrue, ou attention seconde: correspond  à un déplacement du point d'assemblage vers le coté gauche de l’œuf lumineux.

Elle n'a donc rien à voir avec les 2 hémisphères cérébraux.

Lire la suite

Rédigé par Agnès

Publié le 13 Janvier 2017

.

extrait  ci-dessous pris dans le lien suivant 

Or, je vous signale, cependant, que le New Age tel que présenté a été par des êtres malveillants sous la gouvernance des Archontes.

 Il a été, dans une certaine mesure, utile pour des êtres humains qui tentent de se conscientiser pleinement. La science, malgré certaines désinformations et failles de la vérité, a maintenu les croyants dans des voiles de zones obscures, mais, aussi, leur a donné une vision d’un soi-disant monde meilleur qui a été utopisé, mais qui ne se révélera jamais comme vrai au sein de notre monde, voire de notre planète.


Nonobstant, toutes ces affirmations et ces infirmations, il est important de réaliser qu’il était important que ces êtres passent par cette mécanique utopique d’enfermement afin de réaliser, non pas qu’ils ont été dans l’erreur, mais que leur manque de reconnaissance et de discernement de leur propre intérieur provenant, plutôt, de forces extérieures dé-génératrices qui manigançaient contre leur conscience en les empêchant, littéralement, de s’unifier. Donc, ces êtres humains vont, éventuellement, comprendre, surtout après le Grand Événement tant attendu, que la Vie et tout ce qui les attend sont bien au-delà des concepts qui leur ont été enseignés. Ainsi, le meilleur est à venir afin de finaliser la transcendance multidimensionnelle pour quiconque sur cette Terre ainsi que dans le système solaire.


Or, je vous invite à lire avec l’ouverture et le discernement du Coeur ce qui vous est livré afin de faire votre propre opinion ainsi que la part des choses face à votre cheminement spirituel qui ne peut être associé à des croyances, à des connaissances falsifiées ou encore à une vision utopique d’un nouveau paradigme, qui est totalement et illusoirement sous des effets purement enfermant, au lieu de vous aider à retrouver votre Liberté, non celle de la personne, mais, celle de la Conscience multidimensionnelle du Coeur Vibral.


Donc, à la Lumière de cet article, vous pourrez constater ce qui peut être vrai ou faux ou si les possibilités racontées par les pseudo-maîtres d’oeuvre du New Age n’est qu’un tissus de mensonges afin d’enfermer, plus profondément, la conscience des êtres humains, peu importe leurs croyances, dans une utopie tout à fait irréaliste et mensongère. Dans ce contexte, l’irréalité c’est que le New Age a pris des moyens tout à fait subjectifs afin d’optimiser le mental à croire, à espérer et à penser à un nouveau monde, qui n’est certes pas celui qui se réalisera devant nos yeux au moment juste et parfait.

fin de l'extrait

Sur le new âge, je le ressens ainsi après m'être fait avoir et propager le côté bisounours en croyant bêtement qu'on viendrait nous sauver de l'extérieur...Donc cette publication va dans mon sens mais c'est bien connu qu'on ne valide que ce qui va dans notre "sens"

Quand on est un "chercheur" on ne reste pas longtemps prisonnier de "nouvelles croyances".

On en fait le tour pour soupeser tout cela. Il est vrai que parfois cela peut prendre quelques années de notre temps, mais à un moment donné, il y a le déclic.

Un chercheur "cherche" et jamais il ne va prendre pour acquis ce qui lui sera dit. Il devra l'expérimenter par lui-même en se préservant des pièges de la loi d'attraction qui fait que l'on "vit" ce à quoi on croit. Se dégager de toute forme de conditionnement, tout en étant conscient que le conditionnement qu'il "garde encore lui sert juste à donner le change aux autres humains.

Un chercheur ne cherche pas à faire le buzz ou à être mis sous les feux de la rampe. Plus il est discret et mieux c'est. Sa véritable recherche est la liberté à tout niveau

Agnes

Lire la suite

Rédigé par Agnès

Publié le 13 Janvier 2017

"Un être véritablement spirituel est délivré du besoin de se raconter, de se plaindre, délivré du besoin d'être heureux, d'être compris et rassuré : son appui est ailleurs, non plus du côté terrestre."
~ Jacqueline Kelen

.

Lire la suite

Rédigé par Agnès

Publié le 11 Janvier 2017

 

Le Nagual m’a dit que les êtres humains sont des créatures
fragiles, composées de nombreuses couches de lumino-
sité. Quand vous les voyez, ils semblent avoir des fibres,
mais ces fibres sont en réalité des couches, comme un
oignon. Les chocs, de n’importe quel genre, séparent
ces couches et peuvent même provoquer la mort de cer-
tains êtres.
Elle se leva et me ramena dans la cuisine. Nous nous
assîmes face à face. Lidia, Rosa et Josefina s’affairaient
dans la cour. Je ne pouvais pas les voir, mais je les
entendais parler et rire.
– Le Nagual disait que nous mourons parce que nos
couches se libèrent et ne peuvent plus se remettre
ensemble.
– Vous avez déjà vu ces couches, Gorda ?
– Bien sûr. J'ai vu un homme mourir dans la rue. Le
Nagual m’a dit que vous aviez rencontré vous aussi un
homme en train de mourir, mais que vous n’aviez pas
vu sa mort. Le Nagual m’a fait voir les couches du mou-
rant. Elles étaient comme les pelures d'un oignon.
Quand les êtres humains sont en bonne santé, ils sont
comme des œufs lumineux, mais s’ils sont blessés, ils se
mettent à peler, comme un oignon.
« Le Nagual m’a dit que votre attention seconde était
parfois si forte qu’elle poussait tout vers le dehors. Il fal-
lait qu'avec Genaro, il maintienne vos couches ensemble ;
sinon vous seriez mort. C'est pour ça qu'il avait estimé
que vous auriez assez d’énergie pour faire sortir de vous
votre nagual deux fois. Il voulait dire que vous pourriez
maintenir vos couches ensemble deux fois par vous-
même. Vous l'avez fait plus souvent que ça, et mainte-
nant vous en avez fini : vous n’avez plus assez d’énergie
pour maintenir vos couches ensemble au cas où survien-
drait un autre choc. Le Nagual m’avait chargée de
prendre soin de tout le monde ; dans votre cas, il fallait
que je vous aide à consolider vos couches. Il m’a expli-
qué que le centre de notre luminosité, qui est l’attention
du nagual, est toujours en train de pousser vers l’exté-
rieur, et c’est ça qui libère les couches. Alors la mort a
beau jeu de se glisser entre elles et de les séparer com-
plètement. Les sorciers doivent faire de leur mieux pour
conserver leurs couches fermées.

C’est pour ça que le Nagual nous a enseigné à rêver. Rêver consolide les couches. Quand un sorcier apprend à rêver, il relie l'une à l'autre ses deux attentions, et ce centre n’a plus à pous-
ser vers l'extérieur.

– Vous voulez dire qu’un sorcier ne meurt pas ?
– C'est exact. Un sorcier ne meurt pas.
– Vous voulez dire qu’aucun de nous ne va mourir ?
– Je ne parlais pas de nous. Nous ne sommes rien.
Nous sommes des espèces de phénomènes, ni ici ni là.
Je voulais dire les sorciers. Le Nagual et Genaro sont
des sorciers. Leurs deux attentions sont si étroitement
ensemble que peut-être ne mourront-ils jamais.
– Est-ce que c’est le Nagual qui a dit ça, Gorda ?
– Oui. Lui et Genaro, tous les deux m’ont dit ça. Peu
de temps avant leur départ, le Nagual nous a expliqué le
pouvoir d'attention. Jamais auparavant je n’avais su
quoi que ce soit du tonal et du nagual.
La Gorda raconta la façon dont don Juan leur avait
enseigné cette dichotomie capitale tonal-nagual. Elle dit
qu’un jour le Nagual les avait tous réunis pour les emme-
ner faire une longue marche jusqu'à une vallée désolée,

348 Le second anneau de pouvoir

Lire la suite

Rédigé par Agnès

Publié le 11 Janvier 2017

Le Nagual m’a laissé le
soin de l'apprendre par moi-même.
– Comment apprenez-vous ?
– Dans mon rêve. Les rêveurs doivent contempler
pour pouvoir rêver et ensuite ils doivent chercher leurs
rêves dans leur contemplation. Par exemple le Nagual
m'a fait contempler les ombres de rochers, et ensuite,
dans mon rêve j’ai découvert que ces ombres avaient de
la lumière, alors j’ai recherché la lumière dans les
ombres, à partir de ce moment-là et jusqu'à ce que je
l’aie trouvée. Contempler et rêver vont ensemble. Il m'a
fallu beaucoup contempler d'ombres pour pouvoir faire
avancer mon rêve d’ombres. Et ensuite il m'a fallu
beaucoup de rêve et de contemplation pour mettre les
deux ensemble, et véritablement voir dans les ombres
ce que je voyais dans mon rêve. Vous voyez ce que je
veux dire ? Chacune de nous fait pareil. Le rêve de Rosa
se rapporte à des arbres, parce qu'elle est un contem-
plateur d’arbres, et celui de Josefina se rapporte à des
nuages parce qu’elle est un contemplateur de nuages.

368 Le second anneau de pouvoir

Lire la suite

Rédigé par Agnès