La Voie du Guerrier -

Publié le 19 Mai 2017

"L'homme ordinaire, cet homme anodin - tout le monde - n'est qu'un redoutable démon : il est le gardien abusif et vigilant qui, inconsciemment, empêche toute évasion, tout choix, vers le pouvoir de l’amour et la liberté. "
 (Carlos Castaneda)

"Ne plus vivre comme un homme ordinaire, ne plus être un sorcier noir, ne plus être un vampire pour soi et pour ses semblables, c'est cela se comporter en guerrier." 
(Carlos Castaneda)

« Si nous sommes mêlés à une guerre de pouvoir, c’est parce que nous n’avons aucun respect. La vérité, en tant qu’hommes ordinaires, c’est que nous n’aimons pas. Notre manière d’agir est déterminée par l’égoïsme, non par l’amour : elle a pour seul but de nous faire obtenir de petites doses d’amour qui nous font nous sentir bien. Voilà ce qui se produit lorsque l’on se trouve sur la voie de la peur. » 
(Don Miguel Ruiz)

« L’amour n’est pas affaire de concepts ; l’amour est action. Et l’amour en action ne peut produire que du bonheur, car il provient de nous-mêmes. Tandis que la peur en action ne peut générer que la souffrance. La voie de l’amour ou du Nagual conduit au pouvoir de l’amour, au pouvoir d’aimer. La voie de la peur ou de l’homme ordinaire, conduit à l’amour du pouvoir, à l’incapacité d’aimer. » 
(Don Miguel Ruiz)

C’est l’homme ordinaire que nous devons déprogrammer et détruire en chacun de nous. C’est la lâcheté et la peur que nous devons traquer et détruire dans tous les recoins où elle se cache, au fin fond de nous-mêmes, ainsi que tout les faux préceptes avec lesquels nous avons pu être formatés. 
Telle est l’action du Nagual, telle est la voie du guerrier…

Si l'utopie n'est rien d'autre que l'Amour... Il est donc nécessaire, Vital, d'en avoir la plus haute exigence, même et surtout quand cela semble impossible... ♥ 
 

Rédigé par Agnès

Repost 0
Commenter cet article